#

Équipement du bâtiment

Équipement du bâtiment dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Équipement du bâtiment dans les livres blancs


Équipement du bâtiment dans les conférences en ligne


Équipement du bâtiment dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2019
  • |
  • Réf : C8129

Propriétés radiatives des bâtiments pour le rafraîchissement passif

Le traitement radiatif des parois par des produits sélectifs froids est utilisé de façon traditionnelle comme solution de rafraîchissement passif. Un matériau sélectif froid classique a des propriétés radiatives lui permettant de limiter les apports de chaleur par rayonnement solaire avec un albédo élevé, et de réémettre la chaleur avec une émissivité thermique élevée. La standardisation de ces matériaux se retrouve dans différentes normes de conception du bâtiment et préconisations pour la limitation des îlots de chaleur urbain. De nombreuses innovations sur les propriétés radiatives sont développées, avec en perspective, la mise au point de nouvelles catégories de produits thermochromes.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : TBA3013

Sécurité incendie des ERP – Dispositions particulières

La partie de la réglementation sécurité incendie des ERP concernant la construction et la mise en œuvre des moyens de secours (article L de l’arrêté du 25 juin 1980 modifié) définit les dispositions de base pour l’installation des équipements concernant toutes les mesures à prendre et les installations à mettre en place dans les ERP où est réunie une population nombreuse afin de garantir sa sécurité. La réglementation et les moyens sont rappelés ici.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2019
  • |
  • Réf : TBA620

Les plates-formes suspendues

Les plateaux suspendus par des cordes et moufles ne répondent pas aux exigences du Code du travail et ne doivent donc plus être utilisés. Ils sont remplacés par des plates-formes à élévation munies de treuils à énergie manuelle ou électrique. Les avantages de ces structures sont la capacité à s’adapter à toute hauteur de construction, à un travail en tout point d’une paroi, avec la possibilité de manutentionner du matériel léger et des matériaux ou petites quantités. Ces matériels sont appelés les « plates-formes suspendues ». Les principales parties sont les plates-formes, les dispositifs de suspension et les câbles de suspension, éléments cruciaux qui possèdent des consignes strictes d’utilisation et de contrôle. Il existe aussi des plates-formes se déplaçant le long de mâts munis de crémaillères autostables, ou fixés à la construction. L’installation nécessite une étude de faisabilité accompagnée d’une évaluation des risques. Ces plates-formes sont considérées comme des appareils de levage permettant de travailler en hauteur. Le montage et l’utilisation doivent répondre aux obligations du Code du travail et être effectués avec des équipes composées de travailleurs qualifiés ayant un diplôme professionnel de compétences.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0400

Bâtir une défauthèque

Vous allez définir un plan de contrôle, mais le résultat de certaines opérations de contrôle ne permet pas de déterminer le niveau de conformité du produit. C’est dans ce type de cas précisément que définir, construire et exploiter une défauthèque peut apporter la solution.

  • Qu’est-ce qu’une défauthèque et quel en est l’objectif ?
  • Quels sont les différents types de défauthèque ?
  • Comment bâtir sa propre défauthèque ?
  • Comment mettre en œuvre et utiliser une défauthèque ?

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1208

Analyser les dysfonctionnements dans l’équipe projet

Vos projets rencontrent des problèmes de façon récurrente et pourtant vous maîtrisez la technique. Les raisons ne sont pas tant techniques que managériales, humaines et contextuelles.

Nous vous proposons dans cette fiche une méthode d’analyse des dysfonctionnements dans la prise de décision pour vous aider à :

  • identifier les compétences nécessaires à la réalisation d’une action ;
  • formaliser les critères de choix dans le processus de sélection d’un acteur dans un projet ;
  • choisir un acteur pour réaliser une action ;
  • analyser les dysfonctionnements sur les axes savoir, savoir-faire et savoir-être.

La présentation d’un cas d’étude permet d’illustrer l’application de la méthode (cf. étape 4). Cet exemple montre comment, à partir de l’analyse des dysfonctionnements du processus de décision dans une entreprise, on en retire des recommandations pour la mise en place d’une organisation en mode projets.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 31 oct. 2014
  • |
  • Réf : 1354

Impliquer l’équipe projet autour de l’analyse de risques

L’analyse de risques est une discipline transverse qui met en œuvre un grand nombre de métiers et de compétences. Le Risk manager, tout comme le chef de projet, ne peut et ne doit pas être un homme-orchestre mais bien un chef d’orchestre. En effet, le Risk manager, s’il est souvent ingénieur généraliste ou spécialisé, ne peut pas être un expert de tous les domaines qui interviennent dans la création et la mise à jour d’une analyse de risques (mécanique, neutronique, juridique, commercial…).

La présente fiche se propose d’analyser le rôle des acteurs dans la démarche d’analyse de risques avec un focus particulier sur le chef de projet et sur le Risk manager.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !