#

Flux thermiques

Flux thermiques dans l'actualité

Toute l'actualité


Flux thermiques dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 mars 2020
  • |
  • Réf : BE8068

Moteurs thermiques

est faite soit en admettant un apport thermique, soit en considérant une combustion dans le foyer... des machines à gaz à flux continu, les moteurs alternatifs, diesels et à allumage commandé, sont décrits... et leur fonctionnement est modélisé dans les deux cas : celui d'un apport thermique et celui d’une combustion. Enfin... frigorifiques et pompes à chaleur). Il présente les applications qui concernent les moteurs thermiques...

Les bases documentaires des Techniques de l'Ingénieur couvrent tous les grands domaines de l'ingénierie. Lancez votre recherche, affinez-là, obtenez vos réponses !

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2020
  • |
  • Réf : C264

Géostructures thermiques

Présentation du fonctionnement thermique et mécanique... longtemps. Au cours du 20 e  siècle, l’exploitation des ressources thermiques des terrains s’est largement... à laquelle est exploitée la ressource thermique du terrain. La géothermie très basse énergie concerne les premières... centaines de mètres de terrain et permet d’exploiter la ressource thermique de ce dernier pour chauffer...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 1996
  • |
  • Réf : R2900

Fluxmètres thermiques

thermique non destructif, mesures de pertes thermiques. Le flux thermique Φ est défini... ‐Saxons, en british thermal unit par seconde (Btu · s –1 ) ou en Btu · h –1 ]. La densité de flux thermique... thermiques mesurent en fait une densité de flux , car ils sont le plus souvent de dimensions définies... dans un milieu conducteur par la propagation d’un flux thermique ; les fluxmètres à inertie , qui exploitent...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 mai 2011
  • |
  • Réf : 0067

De la réflexion à l’élaboration : les objectifs, moyens et méthodes relatifs à l’étude de dangers (ED)

Depuis 2002, à la suite de l’explosion de l’usine AZF, le ministère de l’Écologie et du Développement durable a engagé un programme d’actions afin de renforcer la prévention des risques industriels. La priorité de ce programme porte sur la maîtrise du risque à la source. Un nouveau contexte réglementaire a donc été défini, engendrant de nouvelles dispositions et obligations pour tous exploitants. Dans le cadre d’un dossier de demande d’autorisation d’exploiter, il est demandé d’élaborer une étude de dangers.

  • Quels sont les objectifs de l’étude de dangers ?
  • Comment doit être constituée l’étude de dangers et, notamment, comment l’harmoniser avec l’analyse de risques ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • Réf : 0207

Étude des dangers : Synthétiser les risques

En tant que de besoin, l’étude de dangers donne lieu à une analyse de risques qui prend en compte la probabilité d’occurrence, la cinétique et la gravité des accidents selon une méthodologie qu’elle explicite. Elle définit et justifie les mesures propres à réduire la probabilité et les effets de ces accidents.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 déc. 2022
  • |
  • Réf : 1802

Valoriser les chaleurs fatales

Les besoins en énergie thermique répondent aux exigences des procédés divers : séchage, concentration ou distillation, chauffage et apport thermique aux réacteurs chimiques. Ces besoins sont couverts pour 60 % par des combustibles fossiles (gaz, fioul, charbon), 30 % par l’énergie électrique et le reliquat pas des ressources diverses (renouvelables, biomasse…).

Au cours de ces processus, des quantités importantes de chaleurs sont libérées à plus bas niveau de température. Une part de cette chaleur est directement valorisée en étant réinjectée dans le procédé ou pour permettre un préchauffage des flux entrants ; une autre part est rejetée à l’atmosphère sans valorisation.

Pour valoriser ces pertes nettes, notamment en dessous de 200 °C, différentes technologies de valorisation énergétique sont envisageables. Au-delà de 200 °C, peu de technologies de valorisation sont disponibles, si ce n’est les récupérateurs thermiques.

Cette fiche doit vous permettre d’identifier les solutions techniques de valorisation.

Comprendre les implications concrètes de la transition énergétique, et bâtir une stratégie d’entreprise à la hauteur de ces enjeux.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !