#

Olivier iddir

Olivier iddir dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Olivier iddir dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2014
  • |
  • Réf : N4955

Verres bioactifs

Les verres bioactifs constituent un cas unique : ce sont les premiers matériaux synthétiques ayant démontré leur capacité à se lier de façon forte avec les tissus, osseux en particulier. Après une définition de la bioactivité et une présentation des mécanismes sous-jacents, l'article présente les différentes techniques d'élaboration et de mise en forme de ces matériaux autorisant un contrôle mult...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : SE4058

Probabilité de défaillance à la sollicitation d'une fonction instrumentée de sécurité

Olivier IDDIR...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2016
  • |
  • Réf : SE4077

Méthode PDS

Olivier IDDIR...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0540

Évaluation du niveau de SIL des Fonctions Instrumentées de Sécurité (SIF) – Notions essentielles

L’évaluation du niveau de SIL des fonctions instrumentées de sécurité (SIF) est une étape incontournable lors de la conception des Systèmes Instrumentés de Sécurité (SIS). Les normes IEC 61508 et IEC 61511 constituent aujourd’hui un référentiel normatif sur lequel il est possible de s’appuyer lors de la conception mais aussi tout au long du cycle de vie des SIF. Afin d’utiliser à bon escient ces normes et pour estimer correctement le niveau de SIL, il est nécessaire de maîtriser des notions essentielles telles que :

  • Quelle différence entre SIS et SIF ?
  • Qu’est-ce que le niveau de SIL ?
  • Quel est le lien entre la probabilité de défaillance et le niveau de SIL ?
  • Que se cache-t-il derrière la notion de redondance ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 juil. 2014
  • |
  • Réf : 0542

Évaluation du niveau de SIL requis des Fonctions Instrumentées de Sécurité (SIF) – Allocation du niveau de SIL

Une SIF a pour objectif de réduire un risque. Pour définir le niveau de SIL à allouer (SIL requis) à une SIF, il est nécessaire de mener une démarche rigoureuse.

Pour déterminer le SIL requis d’une SIF, la norme IEC 61511 introduit trois méthodes qui sont de ce fait les plus répandues dans le secteur des industries de procédés :

  • graphe de risque ;
  • matrice de criticité ;
  • LOPA.

Dans la pratique, ces trois méthodes ont des étapes communes, qui peuvent, suivant la méthode, être explicites ou implicites :

  • estimation de la criticité du risque « initial » (c’est-à-dire sans prendre en compte la SIF dont on cherche à déterminer le SIL requis) ;
  • confrontation de la criticité du risque à des critères d’acceptabilité, qui permettent de déterminer le facteur de réduction du risque (FRR) que la SIF doit introduire pour rendre le risque acceptable ;
  • estimation du niveau de SIL requis à partir du FRR.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0544

Les mesures de maîtrise des risques (MMR) – Critères de performances

Dans le cadre des études de dangers (EDD), les industriels valorisent des mesures de maîtrise de risques (MMR). Pouvoir justifier de l’efficience des MMR retenues est une des exigences de l’arrêté PCIG du 29 septembre 2005 qui indique : « Pour être prises en compte dans l’évaluation de la probabilité, les mesures de maîtrise des risques doivent être efficaces, avoir une cinétique de mise en œuvre en adéquation avec celle des événements à maîtriser, être testées et maintenues de façon à garantir la pérennité du positionnement précité. » Dès lors, il est demandé aux industriels, dans l’EDD, de caractériser les MMR valorisées en justifiant des critères de performances suivants :

  • efficacité ;
  • temps de réponse ;
  • probabilité de défaillance ;
  • testabilité ;
  • maintenabilité.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !