#

Précipitation

Précipitation dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Précipitation dans les livres blancs


Précipitation dans les conférences en ligne


Précipitation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2012
  • |
  • Réf : M1223

Formation et durcissement de la couche de diffusion en nitruration et nitrocarburation

Le transfert de l'azote en phase ferritique s'accompagne de précipitation de nitrures qui assurent le durcissement et le développement de contraintes de compression : mécanismes de diffusion-précipitation. Une analyse des mécanismes a pu être effectuée par une approche combinant simulation thermodynamique et cinétique et observations microstructurales (METHR). Cette caractérisation met en évidence la précipitation de nitrures de chrome substitués en fer. Cette approche globale montre que la simulation est particulièrement efficace.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2000
  • |
  • Réf : M2235

Métallurgie extractive

La métallurgie extractive peut être divisée en deux parties : la pyrométallurgie et l’hydrométallurgie. La pyrométallurgie a été la première employée, cela dès l’Antiquité. L’hydrométallurgie, quant à elle, n’a vu le jour qu’à partir de la fin du XIX  e  siècle : le procédé de cyanuration de l’or a été développé en 1887, celui de l’argent en 1900. L’électrolyse du zinc n’a été réalisée qu’à partir de 1916. L’hydrométallurgie s’est fortement développée depuis le début du siècle et a souvent pris le pas sur des procédés pyrométallurgiques pour la production de nombreux métaux (Zn, Ni, Cu). Tout d’abord utilisée pour le traitement de minerais ou de concentrés, elle est employée, depuis une quinzaine d’années, dans le traitement de déchets métalliques. Par rapport à la pyrométallurgie, l’hydrométallurgie est moins coûteuse en énergie du fait que les opérations sont effectuées à des températures bien inférieures. Le facteur de taille est aussi à considérer car de petites unités peuvent être conçues à des coûts réduits. Elle permet aussi le traitement de minerais plus pauvres tout en améliorant le raffinage et le rendement d’extraction. Nous verrons tour à tour, dans cet article, les diverses étapes d’un traitement hydrométallurgique, des éléments de dimensionnement ainsi que des exemples de traitements de minerais et de déchets.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 1991
  • |
  • Réf : M240

Durcissement par précipitation des alliages d’aluminium

Afin de respecter le langage des professionnels, nous employons, dans cet article, certains symboles et noms de grandeurs en désaccord avec la normalisation. Ainsi, nous parlons de concentration en soluté pour désigner la fraction massique en soluté et nous notons f V et f m respectivement la fraction volumique et la fraction molaire alors que les normes préconisent ϕ et x.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 mai 2013
  • |
  • Réf : 1167

Comment puis-je évaluer la toxicité d’une substance, à partir de ses propriétés physico-chimiques ?

Vous êtes producteur ou utilisateur en aval de produits chimiques et vous souhaitez obtenir des informations sur la toxicité de ce produit. Nous verrons dans le cadre de cette fiche que les propriétés physico-chimiques des substances chimiques peuvent donner des indications sur leur toxicité potentielle.

  • Quelles sont les informations à collecter ?
  • Comment analyser ces informations ?
  • En quoi les propriétés physico-chimiques des substances peuvent-elles impacter la toxicité ?

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 sept. 2015
  • |
  • Réf : 1486

Maîtriser le traitement physico-chimique des déchets

Les déchets liquides et solides produits par les entreprises présentent des dangers physiques et chimiques variés qu’il convient d’étudier. Cette étude passe par la connaissance des différentes technologies de traitement et de valorisation des déchets. De cette manière, l’industriel peut déterminer les filières de traitement les plus optimisées.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 14 oct. 2015
  • |
  • Réf : 1514

La norme 21504

La norme 21504 est une norme générique qui s’applique au management de portefeuilles de projets et de programmes. Comme la 21500, elle s’adresse à tous types d’organismes dans tous les secteurs d’activité. Résultat d’un consensus international, ce fascicule d’une quinzaine de pages présente les principes généraux d’élaboration et de fonctionnement d’un portefeuille de projets et de programmes. La décision et la mise en œuvre d’un portefeuille sont en effet très structurantes pour le management d’un organisme. Il importe donc de mettre toutes les chances de son côté pour la réussite d’une telle opération.

Cette fiche présente les points essentiels de cette norme, et répond à une thématique d’actualité dans les entreprises

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !