#

Rayonnement thermique

Rayonnement thermique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Rayonnement thermique dans les livres blancs


Rayonnement thermique dans les conférences en ligne


Rayonnement thermique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : E6520

Dispositifs nanophotoniques pour l'émission thermique

L’émission thermique de lumière par un objet chauffé est souvent prise comme l’exemple du rayonnement incohérent. Ces sources sont réputées émettre de manière isotrope, avoir un spectre large et un temps de réponse long. Elles sont aussi connues pour leur mauvais rendement. La nano-photonique, interaction lumière-matière aux échelles sub-longueur d’onde, permet de révolutionner le concept de source thermique. Cet article aborde les notions principales qui permettent de traiter du rayonnement thermique, et présente des exemples de réalisation de sources chauffées qui peuvent être directionnelles, monochromatiques, rapides, efficaces, ouvrant la voie vers de nouvelles sources infrarouges. 

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2016
  • |
  • Réf : R2733

Mesure de température de surface>

Cet article concerne la mise en œuvre des mesures de températures surfaciques en thermométrie par contact, les thermomètres sans contact du type infrarouge ne sont pas traités dans cet article. Sont rappelés les deux types de mesure de température surfacique : mesures directes et mesures indirectes dont la finalité est différente. Les qualités ainsi que les bonnes pratiques de mise en œuvre des capteurs dépendent de la nature de la température recherchée : directe ou indirecte. Pour comprendre les mises en œuvre spécifiques, les principes physiques sont rappelés et les différents types de capteurs disponibles sont présentés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2018
  • |
  • Réf : R2747

Mesure de l’émissivité thermique

L’émissivité thermique intervient dans les échanges thermiques par rayonnement. Ce nombre sans dimension caractérise la capacité d’une surface à émettre un rayonnement thermique. Cette propriété dépend de la température, de la longueur d’onde, de l’état de surface notamment. Les échanges thermiques par rayonnement, les mesures de température par pyrométrie nécessitent donc la connaissance de ce facteur. L’influence des différents paramètres sera examinée dans le présent article, ainsi que les différentes méthodes permettant de mesurer l’émissivité.  Cet article complète l’article [R 2 735] « Température de surface. Mesure radiative ».

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 juil. 2016
  • |
  • Réf : 0216

Identifier son rayon d’affichage et les obligations associées

Le rayon d’affichage exprimé en km, fixé par la réglementation et concernant chaque rubrique de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) soumise au régime d’autorisation part des limites de l’installation concernée, détermine un périmètre minimum permettant de recenser les communes susceptibles d’être affectées par les risques et inconvénients dont l’installation qui fait l’objet d’un dossier de demande d’autorisation d’exploiter (DAE) peut être la source.

  • Quelles sont les obligations associées à ce périmètre ?
  • D’autres communes extérieures à ce périmètre peuvent-elles être concernées ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2014
  • |
  • Réf : 1368

Le phénomène de BLEVE

Dans le cadre des études de dangers (EDD), le phénomène de BLEVE constitue généralement un accident majeur dont les effets sont dimensionnants pour la maîtrise de l’urbanisation. Suite à de tragiques accidents comme celui de Feyzin (1966 – France) ou encore à San Juanico, proche de Mexico (1984 – Mexique), les industriels ont su tirer profit de l’accidentologie pour mettre en œuvre des mesures de maîtrise des risques (MMR) adaptées afin de prévenir ce phénomène. En revanche, pour s’assurer de la pertinence des MMR en place sur un site, il est impératif de :

  • comprendre la physique du phénomène ;
  • connaître les principales causes susceptibles de mener à ce phénomène ;
  • connaître les MMR classiquement mises en œuvre pour prévenir ce phénomène.

Par ailleurs, pour estimer les effets associés à un BLEVE de gaz liquéfié inflammable, il s’avère nécessaire de connaître les modèles recommandés par l’Administration.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 mai 2015
  • |
  • Réf : 1485

Les différentes stratégies et techniques de prélèvements

Cette fiche vous permet d’approcher les différentes techniques de prélèvement de polluants atmosphériques. En milieu professionnel, l’employeur doit s’assurer que les concentrations des agents chimiques dangereux ne dépassent pas les valeurs limites d’exposition professionnelle. De plus, certains exploitants d’établissements recevant du public (ERP) doivent également surveiller la qualité de l’air intérieur de leurs locaux.

Cette fiche ne traite pas le cas particulier de l’amiante.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !