#

Rayonnement thermique

Rayonnement thermique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Rayonnement thermique dans les livres blancs


Rayonnement thermique dans les conférences en ligne


Rayonnement thermique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2020
  • |
  • Réf : BE8212

Rayonnement thermique dans les milieux semi-transparents

Cet article expose les notions fondamentales du transfert radiatif au sein de milieux pouvant absorber, émettre et diffuser le rayonnement thermique de façon volumique. De tels milieux sont dits semi-transparents, ou participants au rayonnement. Ils se rencontrent, notamment, dans les procédés industriels à haute température, la sécurité incendie, la thermique des chambres de combustion, la signature infrarouge d’aéronefs, certaines techniques d’usinage, etc. Les différents mécanismes d’interaction du rayonnement avec la matière sont détaillés. Ils mènent à une équation de transport dont la solution donne accès aux grandeurs énergétiques fondamentales pour le thermicien (flux, sources volumiques).

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2019
  • |
  • Réf : BE8250

Transferts de chaleur dans les milieux poreux

On désigne par milieu poreux un solide de forme complexe renfermant des cavités appelées pores. Les milieux poreux sont le siège de multiples phénomènes physico-chimiques et de transport. L'étude de ces phénomènes nécessite la connaissance des propriétés de stockage des fluides, des propriétés de transferts et éventuellement des propriétés mécaniques. Les transferts de chaleur en milieux poreux sont souvent complexes. Cet article introduit les notions indispensables concernant la caractérisation des milieux poreux, puis établit une synthèse et une initiation à des ouvrages plus spécialisés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2019
  • |
  • Réf : C8129

Propriétés radiatives des bâtiments pour le rafraîchissement passif

Le traitement radiatif des parois par des produits sélectifs froids est utilisé de façon traditionnelle comme solution de rafraîchissement passif. Un matériau sélectif froid classique a des propriétés radiatives lui permettant de limiter les apports de chaleur par rayonnement solaire avec un albédo élevé, et de réémettre la chaleur avec une émissivité thermique élevée. La standardisation de ces matériaux se retrouve dans différentes normes de conception du bâtiment et préconisations pour la limitation des îlots de chaleur urbain. De nombreuses innovations sur les propriétés radiatives sont développées, avec en perspective, la mise au point de nouvelles catégories de produits thermochromes.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 juil. 2016
  • |
  • Réf : 0216

Identifier son rayon d’affichage et les obligations associées

Le rayon d’affichage exprimé en km, fixé par la réglementation et concernant chaque rubrique de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) soumise au régime d’autorisation part des limites de l’installation concernée, détermine un périmètre minimum permettant de recenser les communes susceptibles d’être affectées par les risques et inconvénients dont l’installation qui fait l’objet d’un dossier de demande d’autorisation d’exploiter (DAE) peut être la source.

  • Quelles sont les obligations associées à ce périmètre ?
  • D’autres communes extérieures à ce périmètre peuvent-elles être concernées ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 sept. 2014
  • |
  • Réf : 1368

Le phénomène de BLEVE

Dans le cadre des études de dangers (EDD), le phénomène de BLEVE constitue généralement un accident majeur dont les effets sont dimensionnants pour la maîtrise de l’urbanisation. Suite à de tragiques accidents comme celui de Feyzin (1966 – France) ou encore à San Juanico, proche de Mexico (1984 – Mexique), les industriels ont su tirer profit de l’accidentologie pour mettre en œuvre des mesures de maîtrise des risques (MMR) adaptées afin de prévenir ce phénomène. En revanche, pour s’assurer de la pertinence des MMR en place sur un site, il est impératif de :

  • comprendre la physique du phénomène ;
  • connaître les principales causes susceptibles de mener à ce phénomène ;
  • connaître les MMR classiquement mises en œuvre pour prévenir ce phénomène.

Par ailleurs, pour estimer les effets associés à un BLEVE de gaz liquéfié inflammable, il s’avère nécessaire de connaître les modèles recommandés par l’Administration.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 mai 2015
  • |
  • Réf : 1485

Les différentes stratégies et techniques de prélèvements

Cette fiche vous permet d’approcher les différentes techniques de prélèvement de polluants atmosphériques. En milieu professionnel, l’employeur doit s’assurer que les concentrations des agents chimiques dangereux ne dépassent pas les valeurs limites d’exposition professionnelle. De plus, certains exploitants d’établissements recevant du public (ERP) doivent également surveiller la qualité de l’air intérieur de leurs locaux.

Cette fiche ne traite pas le cas particulier de l’amiante.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !