#

Systèmes à base de connaissance

Systèmes à base de connaissance dans l'actualité

Toute l'actualité


Systèmes à base de connaissance dans les livres blancs


Systèmes à base de connaissance dans les conférences en ligne


Systèmes à base de connaissance dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 1996
  • |
  • Réf : H2918

Architecture des systèmes de gestion de bases de données

Depuis leur apparition sur le marché, les systèmes de gestion de bases de données (SGBD... de la méta-base soit spécifique à chaque système, on peut dire que, d’une façon générale, la méta-base... . Selon les systèmes, la base de données peut être constituée d’un seul fichier contenant tous les segments, d... de mémoire virtuelle des systèmes d’exploitation consiste à calquer l’espace disque contenant la base...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2012
  • |
  • Réf : H3740

Systèmes à bases de connaissances

des systèmes actuels. La conception de systèmes à bases de connaissances (SBC) capables de réaliser... lieu aux systèmes à bases de connaissances. Une autre approche, que l'on peut qualifier... . La conception de systèmes à bases de connaissances (SBC) capables de réaliser des fonctions de raisonnement... et conclusions. Généralités La conception de systèmes à bases de connaissances, et notamment...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2020
  • |
  • Réf : S7217

Intelligence artificielle et diagnostic

Le diagnostic est un problème important sur lequel se sont penchés depuis longtemps de nombreux chercheurs se réclamant de l’intelligence artificielle. Diverses approches ont été imaginées : les unes se basent sur une formalisation logique du raisonnement. Les autres privilégient l’exploitation de l’expérience de terrain des ingénieurs en maintenance. Avec l’apparition d’une puissance de ca...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1121

Mettre en place un suivi des concurrents à l’aide d’une base de connaissance

Suivre ses concurrents est un exercice indispensable :

  • sur les marchés traditionnels de l’entreprise ;
  • sur les secteurs innovants vers lesquels l’entreprise souhaite se diriger.

On souhaite ici recenser et surveiller l’ensemble des acteurs intervenant sur un marché donné, en analysant les informations utiles (ex : pays d’origine, portfolio de technologies, projets menés, partenariats…).

Ce couplage veille/capitalisation permet de créer une base de connaissance mobilisable en de multiples occasions.

Un suivi des concurrents en temps réel nous sera donc utile pour deux types de livrables :

  • des alertes classiques de veille, permettant par exemple de réaliser une newsletter hebdomadaire/mensuelle ou d’alimenter un fil RSS, voire un site intranet ;
  • des états d’avancement (des éléments de tableaux de bord) pour les équipes projet, via une base de connaissance (sur Excel ou autre support) qui classera toutes les données récupérées.

C’est ce second type de livrable que nous détaillons ici. Nous utiliserons KB Crawl pour la collecte d’information, et Excel pour la création de la base de connaissance.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 déc. 2015
  • |
  • Réf : 1366

Comment intégrer la gestion des connaissances dans le système de management de la qualité ?

Dans les versions précédentes du référentiel de management par la qualité ISO 9001, il nous est demandé de nous assurer que le personnel ayant une incidence sur la conformité aux exigences relatives au produit soit compétent sur la base de sa formation initiale, professionnelle ainsi que du savoir-faire et de l’expérience. Nous partons ici d’un principe plus tout à fait vrai, qui dit que les ressources humaines restent dans une entreprise sur une période longue et font évoluer leurs compétences dans cette même organisation.

Or, force est de constater que nous ne passons plus notre carrière dans une seule et même entreprise. Au contraire, nous sommes invités, une fois une période passée, à évoluer dans d’autres secteurs, d’autres activités.

Cependant, lors de notre passage dans une entreprise, nous avons accumulé de la compétence technique et managériale, ainsi que de la connaissance institutionnelle, qui souvent quittent ses murs lorsque nous la quittons. La nouvelle version de l’ISO 9001:2015 se propose de réduire les effets de ce phénomène en nous invitant à développer des pratiques qui permettent que la connaissance de l’entreprise reste dans cette même entreprise après notre départ. Une bien belle volonté, mais comment procéder ?

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 08 oct. 2021
  • |
  • Réf : 1713

Les groupes de processus du management de projet et les domaines de connaissance

Plusieurs processus de management, rassemblés en groupes de processus, vont permettre de dérouler correctement un projet et ses phases successives.

Cinq groupes de processus peuvent être répertoriés et décrits.

  • Le groupe de processus de démarrage : le projet doit commencer par une phase d’initiation nécessitant des prérequis et des autorisations pour le démarrer. Ces processus vont permettre de procéder ainsi.
  • Le groupe de processus de planification : le projet comporte des livrables généralement correspondant à des objectifs à atteindre durant son déroulement. Ces processus vont permettre de définir le contenu du projet (le scope), de comprendre et spécifier les objectifs.
  • Le groupe de processus d’exécution : le projet comporte un plan de management qui définit des spécifications. Ces processus vont permettre d’aborder tout le scope du projet afin de mener à bien son exécution.
  • Le groupe de processus de surveillance et de maîtrise : le déroulement du projet nécessite la mise en place de contrôles réguliers. Ces processus vont permettre de mettre en œuvre des plans d’action dès la détection de déviations par rapport à une ligne de base (budget « as sold » – tel que vendu) pour l’aspect coûts, et « base line » pour la planification (planning figé).
  • Le groupe de processus de clôture : le projet lorsque terminé devra être clos afin d’en retirer tout le retour d’expérience pour en faire un bilan et transférer des informations pratiques pour les projets futurs.

Ces processus vont permettre de fermer toutes les activités du projet afin d’en assurer sa clôture.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !