#

Tribologie

Tribologie dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Tribologie dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2020
  • |
  • Réf : TRI350

Tribotroniques

La tribotronique est un vocable apparu au milieu des années 2010. Il peut être appliqué  aussi bien à la tribologie dite active que dans le  domaine de la récupération d’énergie ; les surfaces en contact et leur mouvement relatif permettant d’être de véritables sources d’énergie afin de fournir  des dispositifs en alimentation électrique. La tribotronique ou plus exactement les tribotroniques sont encore une aire de recherche jeune et certaines applications n’en sont encore qu’au stade du laboratoire. Divers exemples sont répertoriés dans cet article montrant toute la diversité possible ainsi que des pistes d’exploration s’adressant à tout type d’applications industrielles.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2019
  • |
  • Réf : TRI4550

Tribologie des céramiques

Les céramiques modernes, appelées industrielles, sont caractérisées par leur caractère réfractaire marqué, et par de grandes duretés. Leur médiocre ténacité explique leur sensibilité à la présence de défauts, d'où leur réputation d´être peu résistantes et cassantes. Elles concurrencent, pour la protection contre l´usure, les métaux durs (carbure de tungstène (WC)). La combinaison de leurs propriétés mécaniques, thermomécaniques et tribologiques est un avantage dans leur utilisation. Leur approvisionnement ne pose pas de problèmes critiques et leurs prix sont relativement stables. Cet article se concentre essentiellement sur leur comportement tribologique.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : TRI504

Théorie de l’usure

Cet article traite des couches formées par transfert de matière entre deux corps en contact frottant par des mécanismes conjuguant abrasion et adhésion. Leurs conséquences sur le frottement et l'usure dépendent considérablement de leur structure, de la taille des particules d’usure qui les constituent, de leur adhésion aux premiers corps. A l'aide de la théorie du troisième corps, en écrivant un bilan des échanges de particules, on peut construire des modèles descriptifs des phénomènes observés. Deux exemples, l’un relatif au frottement sec métal/polymère, l’autre au laminage à froid de tôles en régime de lubrification mixte sont donnés où l'adhésion des particules joue un rôle fondamental.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !