#

Vide : définition et propriétés

État caractéristique de l'absence de matière. Le niveau de vide s'exprime avec la pression d'air résiduelle, en Pascal (Pa), l'unité internationale, mais aussi en Bar (Bar, le plus couramment utilisé en industrie), en Torr, en millimètres de mercure, etc. Ses différents niveaux sont les suivants en Pascal : vide industriel (105 à 100), vide moyen (100 à 0,1), vide poussé (0,1 à 10-5), ultra vide (10-5 à 10-10) ultra-ultra vide (<10-10). Il est obtenu soit par des éjecteurs, soit par des pompes à vide (à anneau liquide, à palettes, à piston, à membrane, Roots, etc.).

Vide dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Vide dans les livres blancs


Vide dans les conférences en ligne


Vide dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2017
  • |
  • Réf : BE9813

Lignes de transfert cryogénique

Différents types de lignes de transfert isolées sous vide de fluides cryogéniques sous forme gazeuse ou liquide sont utilisés dans les installations industrielles ou les applications scientifiques. Pour chaque type de ligne, la conception de ces lignes de transfert, les exigences sur le choix des matériaux en fonction du fluide, les exigences de fabrication et d’installation et les recommandations de maintenance sont décrits en détails. Le descriptif couvre les mono-lignes, les multilignes et enfin les lignes complexes multilignes écrantées.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2013
  • |
  • Réf : D2480

Isolation haute tension sous vide

Le caractère diélectrique du vide est avéré, mais les éventuelles charges électriques libres peuvent s'y transporter sans encombre. En pratique, l'application des hautes tensions entre les électrodes sous vide engendre la libération d'électrons, donc des charges libres. C'est ainsi qu'un courant peut s'établir entre les électrodes, conduisant au claquage sous vide. Ces phénomènes sont introduits et discutés sur le plan fondamental (expérimental, théorique et de modélisation numérique) et sur celui des applications.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2014
  • |
  • Réf : M1663

Dépôts sous vide par procédés plasma

Les procédés de dépôt sous vide par procédés plasma ont connu un essor important au cours des décennies passées : au niveau technologique avec l'introduction de plusieurs nouvelles sources et au niveau applicatif avec un chiffre d'affaires qui a bondi ces dernières décennies dans le domaine des applications mécaniques. Dans cet article, sont traités les différentes configurations plasma, les méthodes de mise en vapeur sous plasma, et leurs impacts sur les caractéristiques structurales des dépôts.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0684

Innovation durable et emballages de produits de grande consommation

L’obligation de réduire notre impact sur l’environnement impose aux entreprises de déployer des démarches d’innovation durable des emballages. Ce document expose comment cette démarche peut être structurée.

Proposer de réelles innovations sur les emballages peut être difficile pour les entreprises en raison de différentes contraintes : limitation des coûts, manque de connaissances techniques, faibles flexibilités des postes de conditionnement… La démarche exposée ici vise à clarifier les enjeux effectifs associés de façon générale puis dans le contexte propre à l’entreprise et la progressivité des moyens déployables pour accroître la durabilité du système d’emballage.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juil. 2013
  • |
  • Réf : 1247

Le transport des marchandises dangereuses : les différentes exemptions possibles

Vos expéditions de marchandises sont soumises à la réglementation sur le transport de marchandises dangereuses, mais vous pouvez peut-être bénéficier d’exemptions totales ou partielles d’application de la réglementation. Comment bénéficier de ces exemptions ? À quelles conditions s’appliquent-elles ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 août 2019
  • |
  • Réf : 1671

Comment obtenir son numéro UFI ?

Afin d’homogénéiser l’efficacité de la toxicovigilance dans l’Union européenne, les autorités européennes ont développé des obligations communes via l’annexe VIII du règlement CLP. Ces obligations sont de deux types :

  • une obligation de déclaration de certains produits chimiques pour l’ensemble des États membres : dans ce cadre on retrouvera une obligation de notifier aux États membres des informations en lien avec le produit (classification…) ; l’ensemble des données à fournir est équivalent aux données à fournir dans le cadre de la déclaration de toxicovigilance en France (SYNAPSE – consultez Quoi et comment déclarer ses produits sous SYNAPSE) ; la France, via SYNAPSE, répond déjà à cette obligation.
  • une obligation d’afficher sur l’étiquette des produits chimiques un numéro d’identification unique (dit numéro UFI) : ce numéro servira de numéro d’identification à l’ensemble des centres antipoison de l’UE où le produit est mis sur le marché.

Il est donc essentiel d’identifier les produits concernés et le mode d’élaboration de ce numéro UFI. Cette fiche a pour objectif de vous guider dans cette démarche.

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !