#

Voitures autonomes

Voitures autonomes dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2007
  • |
  • Réf : H5002

Service UPnP pour dispositifs autonomes

des données augmente le temps d’autonomie. Client UPnP, dit « point de contrôle » Un point de contrôle...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2013
  • |
  • Réf : S7511

Réseaux de capteurs autonomes

intelligents, véhicules, catastrophes naturelles et secours, autonomie des personnes âgées, inventaires... Généralités Tant pour l’empreinte environnementale que pour l’autonomie de ces capteurs sans fil...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2018
  • |
  • Réf : TE7620

Voiture connectée

ne circulent pas, car l’hétérogénéité des véhicules crée une complexité à laquelle les voitures autonomes... . Cerveau informatique Le programme informatique de la voiture à conduite autonome constitue... voiture connectée... véhicule autonome...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0676

Make or Buy levier d’innovation pour l’entreprise

Vous voulez utiliser le processus de décision du Make or Buy pour développer l’innovation dans votre entreprise.

La décision de faire ou de faire faire peut permettre beaucoup plus que simplement résoudre un problème de sous-capacité, lisser la production, ou abaisser des prix de revient ; elle peut s’inscrire dans un processus d’innovation de l’entreprise et des sous-traitants.

Cette fiche vous indique la mise en place de ce processus aux travers de quatre étapes avec l’identification de l’objet du Make or Buy, des acteurs à impliquer et les changements nécessaires dans leur comportement.

Les bénéfices du processus sont multiples :

  • Donner de nouvelles pistes d’innovations pour l’entreprise.
  • Permettre d’associer structurellement les achats (et la supply chain) à la R&D et au marketing.
  • Challenger la production dans ses solutions et ses performances.
  • Mettre en place une relation de partenariat voire de co-engineering avec les fournisseurs.
  • Favoriser l’innovation chez les fournisseurs.
  • Mieux connaître et mieux développer ses réels avantages compétitifs.
  • Instaurer une nouvelle relation avec ses clients.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 oct. 2015
  • |
  • Réf : 1509

L’essor des objets connectés : Introduction

L’essor des objets connectés constitue un enjeu commercial important – le marché est estimé à 7 100 milliards de $ en 2020 (cf. Leonsis, T. An Exciting Time for the Internet of Things – 2014, WallStreet Journal) mais il suscite également de nombreuses interrogations.

Par définition, un objet connecté est un objet capable de communiquer et d’interagir avec un autre objet ou via internet. C’est un objet physique qui remplit une ou plusieurs fonctions dans le monde réel (par exemple, se laver les dents) mais qui, relié en numérique, propose de nouveaux services (les statistiques de brossage, des conseils bucco-dentaires).

Nous soulignons ici les grandes lignes de ces enjeux et de ces limites pour introduire les articles des experts sur le sujet.

L’activité de veille permet de rester informé sur ces nouveaux objets qui prennent de plus en plus de place dans notre vie quotidienne et qui évoluent au rythme des nouvelles technologies, quotidiennement.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 oct. 2018
  • |
  • Réf : 1650

IATF 16949

C’est dans un contexte de changement, propulsé par l’ANNEXE SL, que la norme de système de management de la qualité applicable au secteur automobile ISO/TS 16949:2009 disparaît (la limite de validité des certificats était le 14 septembre 2018). Elle laisse place à l’IATF 16949, dont le titre du document est : « Norme de système de management de la qualité applicable au secteur automobile ».

Les équipementiers automobiles, pour leur part, interviennent dans la fabrication d’un véhicule : motorisation, éclairage, freinage, allumage, sièges, carrosserie, etc. La norme s’applique au fabricant OEM et à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Les équipementiers de rang 1 sont ceux qui ont des relations contractuelles directes avec les constructeurs automobiles. À noter que les exigences s’appliquent à toute la chaîne d’approvisionnement de l’industrie automobile pour la fabrication de pièces série, de rechange ainsi que les accessoires.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !