#

ZnNi

ZnNi dans l'actualité

Toute l'actualité


ZnNi dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2019
  • |
  • Réf : BE8621

Batteries nickel-métal-hydrure (Ni-MH)

Accumulateur Ni-MH... à étayer les avantages de la technologie Ni-MH. Le besoin mondial en stockage d’énergie connaît... et véhicules électriques) ; le nickel-cadmium, Ni-Cd (applications stationnaires et ferroviaires) ; le nickel... -métal-hydrure, Ni-MH (véhicules hybrides, applications solaires et stationnaires). Les volumes...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2005
  • |
  • Réf : D2160

Ferrites doux pour l’électronique de puissance

(cf. article [1] Low losses NiZnCu ferrites. des TI). Les ferrites doux sont utilisés comme noyaux... de 5 100 kg/m 3 à 5 400 kg/m 3 pour les ferrites Mn-Zn et Ni-Zn. Les propriétés magnétiques... Ni-Zn présentent des coefficients de magnétostriction λ s compris entre – 26 · 10 – 6 (ferrite... de leur perméabilité (voir §  1.2.6 et 3.1 ) font qu’on leur préférera les ferrites Ni-Zn ou Ni-Zn-Cu...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2009
  • |
  • Réf : M1602

Électrodéposition de zincs alliés

des donneurs d'ordre. Ce dossier, dédié aux revêtements Zn-X, avec X = Fe, Co, Ni, Mn, Sn, traitera des bains... 'électrodéposition. L'électrodéposition de zincs alliés Zn-X, avec X = Fe, Co, Ni, est donc classée en codéposition anormale... par de nombreux auteurs qui suggèrent d'autres origines. La codéposition anormale du Zn-Ni est liée aux cinétiques... à la formation d'un intermédiaire réactionnel (NiZn) + fortement adsorbé sur l'électrode, comme proposé...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0541

Études des dangers : banques de données et pondération des valeurs

La quantification des risques industriels nécessite d’évaluer les deux composantes du risque que sont la probabilité et la gravité de phénomènes dangereux tels que les incendies ou les explosions.

De plus en plus, l’évaluation de la probabilité repose sur la mise en œuvre de méthodologies dites probabilistes qui prennent en compte de nombreux paramètres parmi lesquels on peut citer la fréquence des événements redoutés, les probabilités de défaillances des barrières de sécurité et les probabilités d’inflammation.

Ces différents paramètres peuvent être quantifiés en ayant recours à des banques de données. Cette manière de procéder a pour principal intérêt d’être relativement simple à mettre en œuvre. En revanche, une question subsiste : les valeurs rapportées dans les banques de données sont-elles représentatives du cas étudié ?

Dès lors, afin d’adapter les valeurs issues des banques au cas étudié, il est fréquent que l’analyste « pondère » les valeurs pour tenter de retranscrire certaines spécificités du cas étudié. Dans le cadre des analyses de risques quantifiées, le paramètre le plus fréquemment « pondéré » est incontestablement la fréquence de fuite sur canalisation.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0669

Recenser les données nécessaires à l'analyse charge - Capacité lors de l'intégration des innovations dans la planification

Les conséquences du déploiement d’une innovation peuvent être importantes, voire perturbatrices, dans la marche courante d’une unité de production. Quels sont donc les principaux risques de perturbation ? Quels paramètres faut-il prendre en compte pour calculer leurs effets ?

Dans cette fiche, nous allons exposer des méthodes pour évaluer ces perturbations, qui peuvent agir à plusieurs niveaux : la gestion de la capacité repose en effet sur les temps unitaires, mais peut également être fortement influencée par des notions liées au stockage, à la qualité, aux changements de série… Nous nous intéresserons à la fois au cas de l’industrialisation et à celui de l’introduction en production en « marche courante ».

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1255

Quels indicateurs bibliométriques pour évaluer la qualité des publications ?

À l’heure où le « sort » de chaque chercheur, laboratoire ou institution dépend pour partie de la qualité des publications produites, il est important de comprendre les critères d’évaluation utilisés.

Sont présentés ici les principaux indicateurs bibliométriques et leur base de données de prédilection : Impact Factor et Eigenfactor d’ISI Web of Science, h-index de Google Scholar et SJR de Scopus.

Cette fiche doit vous permettre de comprendre :

  • le fonctionnement de ces indicateurs ;
  • leurs avantages et leurs limites ;
  • la nécessité de relativiser/contextualiser ces indicateurs.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !