Conférences en ligne : direct et replay

Entreprises et marchés REPLAY

Ingénierie : les femmes prennent leur place

Mercredi 27 Janvier 2021 De 15h00 à 16h00

Vous souhaitez partager cette conférence en ligne ?   

Facebook

Twitter

Linkedin

Selon les chiffres dévoilés par IESF dans le cadre de sa 31ème enquête socio-professionnelle sur la situation des ingénieurs et scientifiques, 23 % des ingénieurs et 28 % des nouveaux diplômés en France étaient des femmes fin 2019. Les disparités sont également visibles dans les choix des filières. Les étudiantes sont majoritaires en biologie et chimie alors qu’elles sont presque absentes en électronique et mécanique.

Pourtant, la filière Science de l’ingénieur n’est pas réservée aux hommes, tout comme l'attrait pour les sciences, la technique et l'envie d’agir pour la société.

Des initiatives naissent dans les écoles, les entreprises et à travers les associations pour favoriser la parité. Alors aujourd’hui, quel parcours envisager pour les femmes dans les sciences ? Quelles embûches subsistent et comment les contourner ? Pourquoi la mixité des équipes est-elle primordiale pour bien innover ?

Programme :

  • Quelques chiffres : où sont les femmes dans les sciences ? Que font-elles ?
  • Pour quelles raisons se poser la question de son avenir et parcours dans la filière en tant que femme ?
  • Pourquoi la mixité des équipes est primordiale dans les organisations ?
  • Quelques recommandations pour piloter son parcours et s’enrichir

Animé par :

Ingénieur diplômée ENSAIS-INSA Strasbourg, Marie-Hélène Therre a débuté dans le secteur de l’informatique scientifique et a dirigé des équipes en Europe-Sud avant de s’orienter vers le métier de consultante en management et ressources humaines. Spécialiste du développement des équipes et des problématiques de Diversité Hommes-Femmes, d’Inclusion dans les organisations, elle intervient dans les entreprises, notamment dans l’ingénierie et l’industrie.

Elle est présidente d’honneur de l’association Femmes Ingénieurs et fondatrice en 2008 de la commission Women in Engineering de la Fédération Mondiale des Organisations d’Ingénieurs.