Livres blancs en téléchargement gratuit

Pour accompagner vos abonnements aux ressources documentaires et services, les Éditions Techniques de l'Ingénieur vous offrent les dossiers spéciaux de la rédaction sur des sujets variés, à télécharger gratuitement.

Google DeepMind

Publié en septembre 2016

Près de 20 ans après avoir battu Gary Kasparov, champion du monde d’échecs en titre, un nouveau coup a été porté par la machine à la suprématie de l’intelligence humaine. L’équipe de développement de DeepMind, le programme d’intelligence artificielle de Google, a annoncé la victoire de son programme AlphaGo contre le joueur professionnel et champion d’Europe de go en titre, Fan Hui. Sommes-nous en train d’assister à la naissance d’une nouvelle ère ? Que vaut vraiment l’intelligence artificielle face au cerveau humain ?

 

SOMMAIRE

GOOGLE DEEPMIND

GOOGLE DEEPMIND : LA MACHINE SURPASSE UNE NOUVELLE FOIS L’INTELLIGENCE HUMAINE

En 1997, DeepBlue, le super-ordinateur d’IBM, spécialement programmé pour l’occasion, battait Gary Kasparov, champion du monde d’échecs en titre. 19 ans après ce premier acte, un nouveau coup a été porté par la machine à la suprématie de l’intelligence humaine dans leur art de prédilection, les jeux de plateau.

 

LES MACHINES À APPRENDRE : RÉSEAUX NEURONAUX ET APPRENTISSAGES EN PROFONDEUR

L’intelligence artificielle adopte l’architecture d’un « réseau neuronal », organisé en couches de neurones interconnectées. Le programme DeepMind de Google appréhende un environnement donné et l’interprète au travers de son système neuronal pour y répondre.

 

DES PROGRAMMES INFORMATIQUES QUI APPRENNENT À JOUER

Les jeux informatiques servent de terrain privilégié d’expérimentation de ces intelligences artificielles « apprenantes ». Un programme conçu à l’université d’Alberta (Canada) s’est révélé imbattable dans une variante du poker Texas Hodl’em (partie en face à face) après 1 500 parties jouées.

 

LES PERFORMANCES DERRIÈRE LA VICTOIRE D’ALPHAGO

Les 361 intersections du goban, le plateau de jeu, fournissent des milliards de configurations possibles des pierres blanches et noires dans une partie moyenne. L’algorithme de Monte-Carlo en vigueur dans les programmes courants simule et évalue à chaque étape du jeu les positions gagnantes ou perdantes. Mais ces machines ne peuvent anticiper un grand nombre de coups, là où l’intuition humaine apprécie l’équilibre général et le potentiel local dans la disposition des pierres.

 

DES MACHINES QUI SE SOUVIENNENT, LE DÉFI DES INTELLIGENCES ARTIFICIELLES À VENIR

Les techniciens ambitionnent désormais de construire un système d’intelligence artificielle « généralisé », qui tire de ses apprentissages établis dans des environnements préalables des moyens transmissibles à d’autres tâches.

 

 

À VOIR PLUS LOIN

BILL GATES SE MÉFIE DE L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Aux yeux de Bill Gates, l'intelligence artificielle est un danger à plus ou moins long terme. Mais faut-il vraiment en avoir peur ? L'être humain est-il condamné à l'obsolescence ?

 

L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE INAMICALE : RÉALITÉ OU FANTASME ?

Les recherches en intelligence artificielle font de tels progrès que des scientifiques réputés, comme le physicien Stephen Hawking, voient dans l’I.A. un danger pour l’Homme. Pourtant, selon les spécialistes, nous sommes très loin de voir un jour surgir une I.A. inamicale.

 

COMMENT DONNER UNE CONSCIENCE À UN ORDINATEUR ?

Le chercheur le plus connu du monde dans le domaine de la conscience dit que les machines pourraient un jour devenir conscientes d’elles-mêmes.

Vous souhaitez partager ce livre blanc ?    Facebook Twitter Linkedin
Chargement

Merci de patienter ...