#

Bronze : définition et propriétés

Premier  alliage métallique créé par l’Homme vers -2000 av. J.-C., le bronze a ainsi donné son nom à une période de notre histoire. Utilisé pour la fabrication des outils, puis ensuite pour celle des armes, des armures et des instruments de musique, il est resté et reste encore très apprécié des sculpteurs.

Au sens métallurgique du terme, le bronze désigne tout alliage de cuivre (dont la composition est supérieure à 65 %) et d’étain, ce dernier étant l’élément d’addition principal (dont la composition reste le plus souvent inférieure à 15 %). Y sont ajoutés d’autres éléments, dont le phosphore, le zinc, le plomb ou le nickel, voire l’aluminium, le manganèse.

De manière générale, les alliages cuivreux sont caractérisés par leur tenue à la corrosion et mécanique, leur conduction thermique et leurs activités antibactériennes. Les bronzes présentent de manière plus marquée une résistance à l’usure et à la corrosion, une ductilité, sans oublier une sonorité  (utilisation dans l’art campanaire, avec 20 % d’étain) et une esthétique (utilisation en robinetterie industrielle). Le phosphore est utilisé en tant que désoxydant, son effet durcissant augmentant les caractéristiques mécaniques ; le zinc améliore la coulabilité et la malléabilité ; le plomb permet une meilleure usinabilité et tenue au frottement ; le nickel confère au bronze une dureté incomparable.

Deux types de bronze sont distingués selon leur composition : jusqu’à 16 % d'étain, ces bronzes sont des alliages pour corroyage et ne contiennent que de la phase intermétallique α (cubique à faces centrées) ; au-delà, ce sont des alliages de fonderie, qui contiennent également une proportion de phase intermétallique δ, dure et fragile (la dureté de l’alliage augmentant de manière importante au détriment de l’allongement). La structure finale des alliages dépend fortement de la vitesse de refroidissement.

L’élaboration des bronzes s’effectue principalement par fusion oxydante en milieu réducteur, afin de désoxyder le métal avant la coulée. Les bronzes sont essentiellement coulés en sable, par centrifugation ou par coulée continue, peu d’alliages le sont en coulée en coquille, même si celle-ci est envisageable. En Europe, les pièces moulées en alliages de cuivre sont régies par la norme NF EN 1982 qui spécifie notamment les désignations des alliages, les compositions, le mode de coulée normalisée et les caractéristiques mécaniques associés.

 

Actuellement, les bronzes sont de moins en moins utilisés, car souvent supplantés par d’autres métaux. Ils doivent leurs principaux usages au domaine de l’art, et comme matériau de frottement pour la fabrication de composants pour les industries mécaniques et électriques.

Bronze dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Bronze dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : J8025

Principes théoriques de la chimie en flux

La chimie en flux est une méthode de synthèse proposée depuis quelques années dans le domaine de la chimie organique pour améliorer le contrôle des conditions de réaction afin de maximiser les conversions et les rendements, mais dont les avantages sont souvent plus nombreux. Le présent article vise à introduire et expliquer les principaux concepts théoriques utiles à l’expérimentateur qui souhai...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2007
  • |
  • Réf : M1570

Patinage et patines

corroded ancient bronzes , mais la démarche doit prendre en compte, en dehors des critères classiques d... , en particulier dans le cas des patines anciennes [1] Hsmn-Kn, Corinthian bronze, Shakudo: black-patinated bronze in the... bronze statuary et [34] Infrared, Raman microscopy and fibre-optic Raman spectroscopy... [1] Le bronze n’est pas vert ! et [2] Le bronze n’est pas vert ! . L’effet obtenu dépend...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : M3634

Fonderie et moulage des alliages de cuivre

à l’alliage considéré. Ainsi, l’aluminium est interdit dans les bronzes (< 0,1 %), contrôlé... en Ni). Bronzes La présence d’étain en forte proportion confère une très bonne tenue... à la corrosion aux bronzes, d’où l’utilisation de robinet en bronze en extérieur. Laitons Les laitons... ou en cuproaluminium, coussinets en laiton, en bronze ou en cuproaluminium, etc.). On peut classer les alliages...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 oct. 2017
  • |
  • Réf : 0139

Les obligations réglementaires européennes selon le marché de la substance

Vous mettez sur le marché communautaire une substance ou un mélange de substances. Votre client est un industriel, un professionnel ou le grand public. Vous cherchez à savoir quelles sont vos obligations réglementaires européennes au regard des textes traitant de la sécurité des produits chimiques.

  • Quelles sont les différentes réglementations régissant la sécurité autour des produits chimiques ?
  • Quels sont leurs domaines d’application ?
  • Comment connaître vos obligations réglementaires en fonction des marchés visés ?
  • Quelles questions devez-vous vous poser ?

100 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations liés aux produits ou substances chimiques : santé et sécurité, usages, scénario d’exposition, autorisations, restrictions, étiquetage…

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 mars 2013
  • |
  • Réf : 1016

La soudure par ultrason (US) au quotidien

Votre entreprise utilise la technologie d’assemblage par ultrason (US).

L’une de vos missions est de :

  • concevoir des produits réalisés sur ces machines ;
  • superviser la fabrication des outillages ;
  • maintenir en état ces machines ;
  • changer rapidement de production ;
  • améliorer le process.

Cette fiche et la fiche Choisir la soudure par ultrason (US) vous permettent de détailler tous les aspects techniques de la soudure des thermoplastiques par ultrason (US).

Vous serez guidé dans votre travail quotidien en production d’articles soudés par ultrason (US) comportant au moins un thermoplastique pour réaliser un assemblage complexe.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !