#

Conduction électrique

Conduction électrique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Conduction électrique dans les livres blancs


Conduction électrique dans les conférences en ligne


Conduction électrique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2016
  • |
  • Réf : AM3141

Caractérisation des polymères par spectroscopie diélectrique

La spectroscopie diélectrique basse fréquence permet d’accéder efficacement à l’identité diélectrique d’un polymère. Les principales caractéristiques ainsi accessibles sont : la permittivité, la résistivité et le facteur de dissipation. La spectroscopie diélectrique permet aussi de révéler des phénomènes de vieillissement, de détecter la présence d’eau, de faire ressortir la présence d’hétérogénéités et plus généralement d’obtenir des informations sur la structure du polymère. Cette technique permet également de diagnostiquer des défauts de construction.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2017
  • |
  • Réf : E1159

Ondes radioélectriques dans les milieux absorbants

L’article traite le problème des ondes radioélectriques planes dans  des milieux homogènes à pertes. La puissance dissipée dans la matière sous forme solide ou liquide est relatée dans le concept de constante de propagation complexe, elle-même reliée aux notions de conductivité électrique et de permittivité électrique complexe. Des exemples permettent de saisir l’impact de la fréquence des ondes dont la gamme s’étend ici de 50 Hz à plusieurs dizaines de GHz. Pour conclure l’article, une brève analyse microscopique des phénomènes d’interaction onde matière est proposée.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2017
  • |
  • Réf : E1862

Polymères conjugués et électronique organique

La découverte en 1977 des polymères conducteurs électroniques par dopage de polymères conjugués a ouvert un nouveau champ disciplinaire, l’électronique organique. Dans cet article, après une présentation de l’évolution des centres d’intérêts et des orientations de la recherche dans le domaine des polymères conjugués depuis cette date, sont introduites et expliquées les propriétés semi-conductrices de ces matériaux pour appréhender les principes de fonctionnement de composants (diodes électroluminescentes ou cellules photovoltaïques organiques). Enfin, les tendances en termes de synthèse sont présentées et les nouvelles approches dans le domaine de l’ingénierie des matériaux conjugués sont dégagées.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0928

Choisir des matériaux en fonction de leur performance électrique

Vous devez concevoir et réaliser une pièce plastique devant répondre à des contraintes électriques et vous devez choisir le meilleur matériau.

Les matériaux plastiques sont généralement classés dans la rubrique « matériaux isolants », dans lesquels figurent l’ensemble des matériaux qui présentent des résistivités supérieures à 106 Ω cm2/cm. C’est bien souvent pour cette propriété qu’ils sont choisis, en plus de leur facilité de mise en œuvre.

Cette fiche vous aidera à répondre aux questions suivantes :

  • Quel type d’isolation voulez-vous atteindre ?
  • Quelles performances demandez-vous à votre pièce ?
  • Comment tester ces performances ?

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 11 juin 2014
  • |
  • Réf : 1176

Toxicité systémique : organes cibles, le système nerveux

Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé sous l’action d’éléments chimiques comme les métaux lourds, et de composés chimiques comme les solvants. Cette fiche vous permettra de connaître l’impact des xénobiotiques sur le système nerveux, et d’en déduire les conséquences.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 déc. 2015
  • |
  • Réf : 1427

L’évaluation des incertitudes de mesures électriques

La réalisation d’une mesure consiste à dérouler un processus dans lequel interviennent plusieurs éléments. Or, chacun des éléments a ses imperfections ou ses influences sur le résultat de la mesure. Ces éléments sont bien évidemment l’instrument de mesure et l’opérateur – sauf peut-être dans une mesure automatique – mais également l’environnement et le mesurande. Le résultat obtenu n’est donc jamais la valeur vraie de la mesure ; on dit alors que le résultat de mesure est entaché d’une incertitude.

Les ordres de grandeurs sont par exemple de ± 10 % en dosimétrie et de ± 0, 000 000 001 % (ou 10-9) en mesure de fréquences. En électricité, les incertitudes de mesure se situent environ entre quelques % et quelques 10-6 par exemple.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !