#

Construction btp

Construction btp dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Construction btp dans les livres blancs


Construction btp dans les conférences en ligne


Construction btp dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : C7301

Pathologies des fondations

Les désordres de fondations sont relativement rares en raison des coefficients de sécurité à appliquer, tant sur les capacités du sol que sur celles des matériaux (béton, acier). Ils ont en revanche parfois des conséquences financières très lourdes. L’article a pour objectif de classer les différentes pathologies des fondations à partir de leur origine ou de leur cause, d’énoncer quelques principes élémentaires permettant de les éviter, et enfin d’en tirer des enseignements pouvant être utiles aux constructeurs.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : TBA2192

Présentation des différents types d’isolation des murs par l’intérieur dans l’habitat individuel et collectif

Les habitations construites avant 1974 comportent des murs en aggloméré de béton ou de briques sans aucune isolation. C’est le choc pétrolier de 1973 qui a fait prendre conscience qu’il était important de maîtriser la consommation des énergies fossiles. La RT 1974 jette les bases qui s’appliquent à l’ensemble des bâtiments neufs d’habitation. Son mode de calcul subira plus d'une dizaine de modifications jusqu'au milieu des années 2000. La RT 2012 fixe de nouveaux objectifs ambitieux et la RT 2020 sera axée sur la construction de bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Cet article développe les solutions contre-cloisons et complexes collés pour atteindre les objectifs de la RT2012 dans les habitations mal isolées.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2019
  • |
  • Réf : TBA620

Les plates-formes suspendues

Les plateaux suspendus par des cordes et moufles ne répondent pas aux exigences du Code du travail et ne doivent donc plus être utilisés. Ils sont remplacés par des plates-formes à élévation munies de treuils à énergie manuelle ou électrique. Les avantages de ces structures sont la capacité à s’adapter à toute hauteur de construction, à un travail en tout point d’une paroi, avec la possibilité de manutentionner du matériel léger et des matériaux ou petites quantités. Ces matériels sont appelés les « plates-formes suspendues ». Les principales parties sont les plates-formes, les dispositifs de suspension et les câbles de suspension, éléments cruciaux qui possèdent des consignes strictes d’utilisation et de contrôle. Il existe aussi des plates-formes se déplaçant le long de mâts munis de crémaillères autostables, ou fixés à la construction. L’installation nécessite une étude de faisabilité accompagnée d’une évaluation des risques. Ces plates-formes sont considérées comme des appareils de levage permettant de travailler en hauteur. Le montage et l’utilisation doivent répondre aux obligations du Code du travail et être effectués avec des équipes composées de travailleurs qualifiés ayant un diplôme professionnel de compétences.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 déc. 2014
  • |
  • Réf : 1181

Actions des particules ultrafines (PUF) sur l’organisme : les nanomatériaux (NM)

Les nanomatériaux résultent de la structuration de la matière au niveau atomique, moléculaire ou supramoléculaire à des échelles caractéristiques inférieures au micromètre (μm) de manière naturelle ou industrielle.

On peut observer de nouveaux comportements physico-chimiques de ces particules ultrafines par rapport aux poussières fines de taille supérieure à un micromètre.

Cette fiche vous permettra de découvrir les propriétés des nanomatériaux, ainsi que leur impact sur l’Homme et l’environnement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 20 juil. 2015
  • |
  • Réf : 1401

Le Lean appliqué à la construction

Le Lean appliqué à la construction n’est pas uniquement une série d’outils novateurs dans l’optimisation de la gestion de projet, c’est surtout une série de principes basés sur la recherche de valeur et la chasse au gaspillage. Issue de l’industrie et en particulier de la société Toyota, son cœur réside dans la suppression du superflu pour atteindre un outil de production « sans gras » (Lean en anglais). De plus, la méthode Lean est une méthode d’amélioration continue, comme la roue de Deming, qui apprend à chaque étape de l’analyse pour améliorer peu à peu la gestion de projet sans limite d’optimisation du triptyque : coût/délai/qualité.

La méthode Lean pour la construction répond au constat que 25 % du coût global de construction dépensés sont dus à des gaspillages et à l’emploi mal optimisé des ressources techniques et humaines. Sans compter les dépenses engagées à cause d’une communication inefficace entre la fin de la conception et l’exécution. Ces difficultés sont accentuées par la non-compatibilité des outils informatiques utilisés entre la phase conception et le chantier.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !