#

Energétique

Energétique dans l'actualité

Toute l'actualité


Energétique dans les livres blancs


Energétique dans les conférences en ligne


Energétique dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 août 2021
  • |
  • Réf : BE7003

Diagnostic énergétique dans l’industrie

Cet article débute par un historique du diagnostic énergétique ainsi que certaines notions de base sur l'utilisation rationnelle de l'énergie URE. Il présente ensuite les principales étapes d'un diagnostic énergétique pour une entreprise industrielle, ainsi que les résultats qu'elle peut en attendre. L'article expose les connaissances acquises par l'entreprise pour améliorer sa gestion de l'énergie : les différents bilans énergétiques, les listes d'équipements et d'usages énergétiques, les calculs d'indicateurs de performance énergétique IPE, les actions d'économies d'énergie à mettre en œuvre pour l'amélioration de la situation énergétique, le plan d'actions. Différents textes de référence sont cités dont les deux plus importants sont décrits : le référentiel français du diagnostic énergétique (BP X 30-120), le plus complet, et la norme européenne de l'audit énergétique (NF EN 16247). Les enjeux, les acteurs, les aides financières complètent cet exposé.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2020
  • |
  • Réf : BE9735

Machines à absorption liquide

Les machines à absorption liquide eau-bromure de Lithium représentent une gamme majeure de groupes refroidisseurs de liquide fournissant de l’eau glacée à 7 °C à partir d’une source chaude thermique (eau chaude, vapeur, gaz naturel ou fuel, etc.) et en rejetant de la chaleur à la température ambiante. Plusieurs types d’unités fonctionnant avec des cycles thermodynamiques différents, dont le lecteur peut simuler les performances grâce à une feuille de calcul, sont proposés par les constructeurs. Les COP de ces unités commencent à 0,7-0,8 pour les unités à simple effet alimentées avec de la chaleur à 95 °C, pour atteindre 1,3 pour des unités à double effet alimentées par de la chaleur à 175 °C et même culminer à 1,7-1,8 pour les cycles à triple effet utilisant de la chaleur à 200 °C.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2021
  • |
  • Réf : R2523

Incertitudes de mesure du cône calorimètre selon la norme ISO 5660-1

Cet article décrit la méthode d’estimation des incertitudes de mesures liées aux résultats d’un essai au cône calorimètre selon la norme ISO 5660-1. Cette norme spécifie une méthode permettant d’évaluer des paramètres très importants, comme le débit calorifique, le taux de dégagement de fumée et la vitesse de perte de masse d’éprouvettes exposées à des niveaux d’éclairement énergétiques. Ces valeurs sont utilisées pour l’étude du comportement au feu de petits échantillons. La norme NF EN 45545-2 permet également de calculer le paramètre MARHE qui est important pour la protection contre les incendies dans les véhicules ferroviaires. Cet article détaille également l’incertitude de mesure liée à cette valeur.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 févr. 2016
  • |
  • Réf : 0425

Pensez cycle de vie pour reconcevoir produits et services

« L’éco-conception est un enjeu national porté par la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et qui fait partie des investissements d’avenir pour le développement des entreprises françaises » (Extrait de la mission « Compétitivité durable des entreprises » de la DGCIS de 2011). La Loi de finances rectificative n° 2010-237 du 9 mars 2010 (Grand emprunt - Investissements d’avenir) a ouvert ainsi 250 M€ pour financer l’action « économie circulaire » qui inclut l’éco-conception. Derrière ces effets d’annonce, la conception durable (terme plus général qu’éco-conception) ou encore l’éco-innovation des biens, des produits et des processus s’avèrent être une orientation capitale pour la planète ainsi que pour notre pays. C’est également devenu un des objectifs de compétitivité majeur des entreprises de production de biens et de services, et une thématique de recherche importante des laboratoires universitaires.

La conception durable se définit, quand on se réfère à la définition originale de la durabilité, comme la conception d’un bien, d’un service ou d’un processus ayant des caractéristiques « soutenables ». Depuis quelques années, la conception durable bouleverse déjà considérablement les industries de biens et de services. Cette fiche repère a pour objectifs :

  • d’énoncer les enjeux et les grands principes de la conception durable de produits, services, procédés et organisations comme l’économie circulaire et la comptabilité des impacts environnementaux sur un cycle de vie ;
  • de proposer six axes de progrès en éco-innovation ou conception durable.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0827

Optimiser les procédés afin d’atteindre rapidement le niveau de qualité et de rentabilité maximum

Vous venez de lancer une production d’objet ou de produit. Cette filière industrielle doit se trouver pérennisée pour une période assez longue.

Vous vous demandez, fort légitimement, si cette fabrication est réglée au maximum de sa capacité en termes de qualité (agrémentée d’un soupçon de coefficient rectificatif de robustesse) et de rentabilité économique.

Vous courez donc trois risques essentiels :

  • Ne pas vous situer au meilleur niveau de qualité : c’est là une possibilité de vous faire doubler par un concurrent dans le domaine ; même si votre niveau de qualité est suffisant, une optimisation vous permettra de « faire la course en tête » ; autrement dit, vous évitera de voir une concurrence apparaître, tout au moins, sur le plan de la qualité.
  • Manquer de robustesse dans le procédé : c’est le risque d’avoir vos paramètres réglés à un niveau tel que vous ne puissiez absorber des fluctuations inhérentes à une application industrielle ; cela débouche souvent sur une qualité fluctuante et donc un double risque : se faire déplacer par un concurrent plus stable dans ses productions ou des rebuts ou déclassés importants.
  • Le risque peut aussi être financier, si vous n’avez pas su optimiser les coûts, mais peut devenir capacitaire, c'est-à-dire qu’à partir d’un certain ratio de produits rebutés, vos installations ne seront plus en mesure de produire suffisamment d’objets ou de produits acceptables par le client.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 11 juin 2014
  • |
  • Réf : 1052

Booster ses recherches sur Google en soignant la formulation de sa requête

Google comprend-il bien votre requête ? Nous vous présentons dans cette fiche des méthodes permettant de choisir des mots clés appropriés. Nous reviendrons sur la façon dont Google comprend – mais aussi interprète – les termes que vous indiquez, et nous expliquerons comment tirer parti des opérateurs booléens pour élargir ou affiner votre stratégie de recherche.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !