#

Farine

Farine dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Farine dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2009
  • |
  • Réf : F6175

Mouture du blé tendre et techniques d'obtention de la farine

). Si nous connaissons à peu près, la technique de fabrication du pain à partir de la recette simple, farine, eau, levure... , sel, nous connaissons beaucoup moins la technique d'obtention de cette farine et le procédé qui permet... , à partir du blé, d"obtenir une farine boulangère. La minoterie d"aujourd"hui n"est plus liée à l'image « d... et des ordinateurs. Objectifs L'objectif technologique de la mouture consiste à séparer l'amande farineuse...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2002
  • |
  • Réf : F6180

Produits et procédés de panification

sont fabriquées chaque année. Aujourd’hui, un boulanger pétrit en moyenne cinquante quintaux de farine par mois... par la cuisson d’une pâte composée de farines panifiables, de levure ou de levain, d’eau et de sel. Des additifs... qui le composent sont décrits ci-après. Le « pain », sans autre qualificatif, est élaboré à l’aide de farines... de farine mise en œuvre, la dénomination « pain » peut être, par exemple, déclinée : en pain de seigle...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 juin 2007
  • |
  • Réf : IN66

Traitement de la farine de blé par une technologie innovante

permet d’augmenter de façon importante la prise en eau des farines et d’éviter également l’adjonction... de certains additifs pour la panification. Une large plage d’applications de la farine modifiée ainsi obtenue... en eau des farines et d’éviter également l’adjonction de certains additifs pour la panification... Directeur Hosokawa Micron France (Evry) Farine de céréales blanche et fine pour la fabrication de pain...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 févr. 2015
  • |
  • Réf : 1419

Essais d’aptitude

Vous êtes dans un laboratoire accrédité, régulièrement audité par le Cofrac. Celui-ci exige que vous participiez à des essais d’aptitude. Pourquoi cette demande ? Pourquoi se référer à la norme ISO 17025 pour la justifier ? À quoi ces essais d’aptitude servent-ils ? Que faire s’il n’en existe pas pour l’analyte que vous dosez ?

La traçabilité des mesurages des laboratoires d’analyse physico-chimiques ou biochimiques est difficile à réaliser et il a fallu trouver des solutions spécifiques, comme l’explique la norme ISO 17025, à savoir :

  • réaliser des essais d’aptitude par comparaison interlaboratoires (CIL) ;
  • fabriquer des matériaux de référence certifiés (MRC) ;
  • identifier des méthodes primaires d’analyse.

L’objectif de cette fiche est de décrire les tests d’aptitude qui représentent la principale méthode employée par les laboratoires accrédités pour assurer une certaine forme de traçabilité et satisfaire à la norme ISO 17025.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 17 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1634

Quels sont les droits conférés par le brevet ?

Le brevet d’invention est un titre de propriété industrielle délivré par le directeur de l’Institut national de la propriété industrielle.

Véritable actif incorporel de l’entreprise, le brevet d’invention confère à son titulaire un monopole d’exploitation d’une durée maximale de 20 ans sur l’invention brevetée. Indépendamment de la valeur économique qu’il constitue, le brevet permet à son titulaire de protéger ses innovations, de se démarquer de la concurrence, de générer des revenus et d’agir à l’encontre des éventuels contrefacteurs.

Cette fiche vise à :

  • définir les contours de la protection accordée par la délivrance du brevet ;
  • expliciter les droits conférés par le monopole d’exploitation ;
  • identifier les actes que le titulaire du brevet peut interdire et ceux auxquels il ne peut s’opposer.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !