#

Maintenance préventive

Maintenance préventive dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Maintenance préventive dans les livres blancs


Maintenance préventive dans les conférences en ligne


Maintenance préventive dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2017
  • |
  • Réf : SE4052

Arbre de défaillance

L'arbre de défaillance est un modèle graphique utilisé en sûreté de fonctionnement pour représenter l'état de panne d'un système en fonction des états de panne de ses composants. Sa nature déductive (effet-causes) lui confère une capacité d'analyse puissante. Il partage les mêmes bases booléennes et probabilistes avec le diagramme de fiabilité et possède des liens avec le diagramme cause-conséquence ou l'arbre d'événement. Cet article décrit sa mise en œuvre, les difficultés et les solutions pour l'utiliser qualitativement et quantitativement, il introduit l'utilisation des diagrammes de décision binaires et aborde l'extension aux aspects non cohérents.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2017
  • |
  • Réf : SE4053

Arbre de défaillance

Cet article explique dans quelle mesure les aspects temporels des arbres de défaillance peuvent être introduits pour calculer l'indisponibilité, la fréquence de défaillance ou la défiabilité du système concerné. Il fournit des exemples illustratifs et aborde l'extension aux ADD dynamiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2018
  • |
  • Réf : W9001

Systèmes de production de vapeur

La disponibilité à tout instant de vapeur, l’obtention  d’un rendement énergétique maximum constituent des éléments fondamentaux du tableau de bord de tout responsable de centrale thermique et de ses adjoints. Parmi les paramètres impactant les niveaux de performances de ces deux objectifs, le traitement des eaux des chaudières peut être considéré comme du premier ordre au même titre que la combustion ou la maintenance préventive. Il est considéré comme à l’origine du tiers des arrêts de production non programmés avant la corrosion côté combustion.    Le but de cet article est de fournir au lecteur ,dont la formation ne le prépare pas forcément à comprendre et à critiquer un programme de traitement des eaux de chaudières, les éléments techniques lui permettant d’appréhender les différents aspects du sujet : -          Quels dysfonctionnements impactent la fiabilité et le rendement ? -          Quelles sont les solutions de traitements ? -          Comment construire un programme de suivi ? -          Comment être un partenaire adulte des sociétés de traitement des eaux 

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 sept. 2016
  • |
  • Réf : 0465

Maîtriser la maintenance de l’outil de production

Sans fiabilité de l’outil de production, il n’y a pas de satisfaction du client, pas de compétitivité ni de performance. La maintenance, autrefois simple entretien du matériel, est ainsi devenue un processus support des activités de réalisation du produit, qui, comme tous les processus, doit être maîtrisé pour atteindre les objectifs de l’entreprise en termes de qualité, coûts et délai de fabrication.

La version 2015 de la norme ISO 9001 accorde une place plus importante à la gestion des risques associés à l’activité et donne ainsi une dimension stratégique au processus maintenance, garant de la disponibilité des équipements.

Mais comment mettre en place une maintenance efficace de l’outil de production ? Nul besoin de théorie révolutionnaire ni d’outils sophistiqués ! Il s’agit d’abord de bien définir la stratégie à appliquer, puis de mettre en œuvre le PDCA : planifier, mettre en œuvre, suivre l’efficacité du processus maintenance grâce à des indicateurs pertinents et l’améliorer en continu.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juin 2015
  • |
  • Réf : 0588

Fiabiliser un procédé

Un procédé fiable peut être assimilé à un procédé dont nous pouvons prédire le comportement et ainsi disposer de levier pour agir et influencer ses résultats. A contrario, et c’est ce que nous voulons éviter, un processus réputé non fiable ne permet pas d’en prédire son comportement, car il est sensible aux aléas, dérives et autres « événements indésirables » ; tous ces éléments vont in fine le faire varier et en impacter la donnée de sortie ou son résultat.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 mars 2014
  • |
  • Réf : 1290

Comprendre l’AMDEC

Vous êtes confronté pour la première fois à la mise en place de l’AMDEC dans votre entreprise, à la suite d’une demande client ou par une initiative interne et vous souhaitez appréhender les tenants et les aboutissants de la méthode avant de vous lancer.

Cette fiche sur l’outil AMDEC (analyse des modes de défaillances, de leurs effets et leur criticité) permet de comprendre les éléments principaux pour le déploiement de la méthode, son interprétation et la mise en place des actions correctives, préventives ou d’amélioration comme données de sortie de l’exercice.

Fort de trois déclinaisons (AMDEC processus, produit ou moyen de fabrication), l’outil va vous permettre de faire une critique de vos processus, outils de production ou encore des fonctions d’un produit avant une utilisation définitive. Il est également possible de regrouper ces trois éléments dans une notion de « système » (un cumul des trois éléments). C’est un outil de prévention des difficultés ou défauts qui est réalisé très en amont dans les projets, en équipe pluridisciplinaire et multiniveaux.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !