#

MATÉRIAU MINÉRAL : DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS

Toute roche, céramique ou verre, dont porcelaine, pierre naturelle, diamant, ardoise, sable, silice, plâtre...
La classification des matériaux minéraux est une des trois grandes familles de matériaux couramment retenues. Les deux autres étant les matériaux métalliques durs et bons conducteurs électriques (métaux et leurs alliages), et les matériaux organiques à base de matière vivante (cuir) et végétale (liège) ou polymères organiques (plastiques). Une dernière famille est parfois reconnue, celle des matériaux composites, qui sont des assemblages d’au moins deux des trois premières familles (bétons, contreplaqué, fibre de carbone…).
Les matériaux minéraux sont des matériaux inorganiques possédant des liaisons ioniques et covalentes. Ils sont caractérisés par leur résistance mécanique et thermique, certains présentant même un caractère réfractaire, et sont des isolants électriques.

Matériau minéral dans les livres blancs


Matériau minéral dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2017
  • |
  • Réf : M3042

Texture et anisotropie des matériaux polycristallins

Les matériaux polycristallins industriels possèdent une texture cristallographique. Cet article étudie les propriétés des matériaux polycristallins comme des moyennes sur les matériaux monocristallins, calculées avec la fonction de texture. En élasticité, il expose les modèles de Voigt, Reuss, Hill et en plasticité, le classique modèle de Taylor full constraint qui suppose que la déformation plastique locale est égale à la déformation plastique moyenne. Les améliorations par la relaxation partielle de cette condition, ie. relaxed constraint, sont mentionnées. Y est illustrée l'application de la simulation des textures de déformation à la prédiction du comportement de tôles en emboutissage.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2021
  • |
  • Réf : TBA1844
  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2017
  • |
  • Réf : TBA1848

Couvertures en tuiles canal de terre cuite

Les couvertures en tuiles canal de terre cuite sont parmi les plus anciennes et les plus répandues. Il existe une grande pluralité de types et de modèles qui ont évolué pour se conformer aux normes techniques et qui permettent de s’adapter à toutes formes de toitures.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0870

Intégrer des biopolymères ou des polymères biodégradables

La diminution de la ressource fossile, non renouvelable, ainsi que la forte augmentation du prix du baril de pétrole ont poussé le développement d’une nouvelle génération de matériaux plus respectueux de l’environnement : les biopolymères et les polymères biodégradables. Ces matériaux peuvent être classés selon deux critères principaux : leur origine renouvelable et/ou leur caractère biodégradable. Le challenge de la communication sur ces matériaux est de distinguer au mieux les aspects origine et fin de vie (issus de ressources renouvelables et compostables) actuellement trop souvent mal interprétés. L’industriel désireux d’incorporer ce type de matière doit prendre en compte une démarche globale que nous allons tenter d’établir dans cette fiche.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 12 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0928

Choisir des matériaux en fonction de leur performance électrique

Vous devez concevoir et réaliser une pièce plastique devant répondre à des contraintes électriques et vous devez choisir le meilleur matériau.

Les matériaux plastiques sont généralement classés dans la rubrique « matériaux isolants », dans lesquels figurent l’ensemble des matériaux qui présentent des résistivités supérieures à 106 Ω cm2/cm. C’est bien souvent pour cette propriété qu’ils sont choisis, en plus de leur facilité de mise en œuvre.

Cette fiche vous aidera à répondre aux questions suivantes :

  • Quel type d’isolation voulez-vous atteindre ?
  • Quelles performances demandez-vous à votre pièce ?
  • Comment tester ces performances ?

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 août 2012
  • |
  • Réf : 0962

Améliorer vos assemblages actuels

Votre projet de conception de produit comprend les assemblages de différentes pièces. Vous êtes régulièrement confronté à des non-conformités dans les assemblages que vous produisez et souhaitez les améliorer.

Pour accroître les performances de vos assemblages, vous devez :

  • contrôler l’assemblage et analyser les problèmes de fracture ;
  • anticiper les principaux facteurs d’échec ;
  • agir sur les paramètres de l’assemblage.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !