#

Vol mh17

Vol mh17 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Vol mh17 dans les livres blancs


Vol mh17 dans les conférences en ligne


Vol mh17 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2015
  • |
  • Réf : TRP4032

Charges structurales en vol

Domaine de vol avion... . Ces domaines de vol constituent la référence pour le dimensionnement  réglementaire des structures...  » : aérodynamiques externes (manœuvre, rafale, turbulence), charges en vol internes (pressurisation, interfaces... en outre des charges dues à l'intégration des systèmes aux structures et aux effets dynamiques des commandes de vol...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2017
  • |
  • Réf : TRP4033

Charges structurales en vol

Cet article traite des charges structurales en vol et plus précisément du dimensionnement... à la certification structurale et à la définition des charges en vol, telles que définies par Hadjez F et al... de la pressurisation Le vol en altitude a progressivement rendu nécessaire le conditionnement de la cabine... , et corrélativement à l’allongement de la durée des vols, les problèmes d’hypoxie, voire d’embolie, ont rendu...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2019
  • |
  • Réf : TRP4034

Charges structurales en vol

et effort tranchant en vol, les méthodes de prédimensionnement des panneaux intrados, extrados et longerons... pour les architectures futures comme l’aile volante, la place disponible pouvant alors être utilisée pour la charge utile... sur un exemple typique d’avion de transport civil. Partant des charges en vol – la référence étant le facteur... pas 3 %, la sollicitation dimensionnante étant la flexion en vol positif. La force P représente...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0186

Étude des dangers : identifier les risques d’origine interne

L’ED étudie le fonctionnement d’une installation (comportant des activités) en prenant en considération les risques de défaillance, qu’ils soient d’origine interne ou externe. L’objectif en est la gestion des risques.

L’élaboration d’une étude de dangers conduit à inventorier :

  • les substances ou préparations dangereuses éventuellement utilisées (que ce soit au stade des matières premières ou des produits finis) ;
  • les équipements dangereux (enchaînements de matériels industriels complexes, appareillages sous pression, thermogénérateurs, silos, etc.) ;
  • et les opérations et/ou situations dangereuses (surplomb de zones habitées, mise à jour des nappes phréatiques, zone en PPRT ou PPRN, présence de zones ATEX, présence d’ICPE AS, etc.).

Cet inventaire s’intéresse donc au recensement et à l’évaluation des caractéristiques de la zone d’implantation d’un site d’exploitation (vulnérabilité de l’environnement, configuration du site, etc.), associées aux produits et équipements du site en lui-même, pouvant présenter un danger lors de son fonctionnement.

Cette fiche s’applique à la détermination des principaux événements initiateurs de dangers, existants ou potentiels, présentés par les installations et activités (mettant en œuvre des produits) présentes sur un site industriel, et dont il faut définir les origines.

Le risque lié à ces événements initiateurs de dangers et leurs impacts potentiels sur leur environnement sont à évaluer dans l’étude de dangers au niveau de l’analyse des risques.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 24 août 2011
  • |
  • Réf : 0354

Formuler une contradiction selon la TRIZ

Vous affrontez des contradictions pour résoudre un problème ? Ces contradictions peuvent être administrative (ex. : J’aimerais [éviter que la pince à linge ne marque le linge], mais je ne sais pas comment) ou technique (pour la pince à linge, aller dans le sens de marquer moins le linge risque de provoquer l’effet indésirable de le voir moins bien maintenu sur le fil), ou physique (toujours pour la pince, la raideur du ressort doit être grande pour maintenir le linge et faible pour ne pas le marquer).

La TRIZ part du postulat que tout problème inventif peut être (re)formulé sous la forme dialectique d’une contradiction. Il existe trois formes de contradiction dans la TRIZ mais seules deux d’entre elles peuvent permettre d’aller plus avant dans la résolution des problèmes inventifs : les contradictions techniques et physiques.

Cette fiche vous propose une démarche d’analyse d’une situation initiale pour en extraire une ou plusieurs contradictions et ainsi posséder autant de clés d’entrée pour résoudre le problème posé.

Ce que vous pourrez obtenir en termes de bénéfices suite à la formulation de contradictions se résume en deux points :

  • une reformulation de votre problème dans le sens de sa simplification pour rendre plus propice sa résolution ;
  • une modélisation de votre problème permettant le mélange des connaissances d’origines diverses et ainsi aborder leur résolution de façon multidisciplinaire.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1414

Initiation à l’analyse de variances

Lorsqu’il est nécessaire de comparer deux populations, on utilise généralement le test de Student. Mais au-delà de deux populations, c’est au test de Fisher que l’on fait appel. Dans ce test, on divise la variance S² « factorielle » par la variance S² « résiduelle ». La variance factorielle correspond à la dispersion obtenue en faisant varier le facteur étudié (par exemple : 3 opérateurs / intersérie). La variance résiduelle correspond généralement à la dispersion des résultats obtenue sous condition de répétabilité (par exemple : 10 mesures / intrasérie). Ainsi, en faisant le rapport des deux variances (S²factorielle/S²résiduelle), on cherche à démontrer que ce rapport est :

  • non significatif, ce qui indique que changer d’opérateur n’a pas plus d’impact sur le résultat que répéter dix fois la mesure ;
  • significatif, ce qui indique que changer d’opérateur a un impact sur le résultat.

Dans cette fiche, on fera une présentation de divers plans d’expériences, base de l’étude, jusqu’à la réalisation d’une analyse de variances et de son interprétation.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !