Logo ETI Quitter la lecture facile

L’Actu de l’innovation

Avec 60 % de fibre de verre, un polyamide 66 supplante le métal

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Offrant des propriétés mécaniques, une stabilité dimensionnelle et un fini de surface inégalés dans des géométries complexes, des polyamides 66 renforcés à 50 ou 60% de fibres de verre sont maintenant utilisés  dans différentes applications structurelles, telles que des charnières de portes verticales pour des meubles de cuisine haut de gamme. Explications.

Remplacer le métal est depuis longtemps le défi des composites renforcés fibres de verre pour réduire le coût, la complexité et le poids. Afin de fournir des performances supérieures tout en offrant de nouvelles opportunités d’un point de vue esthétique, 3B-the fibreglass company et Lati, l’un des plus importants compoundeurs européens indépendants spécialisé dans les compounds thermoplastiques à haute performance, ont associé leurs expertises pour marquer une réelle avancée en thermoplastiques techniques destinés à la réalisation de composants structuraux à esthétique élevée.

Ils ont ainsi mis au point une gamme de polyamides 66 renforcés à 50 et 60 % de fibres de verre baptisés Latigloss 66 H2 G50 et 60. Ces produits  offrent  non seulement une remarquable performance mécanique en terme de rigidité du PA66, mais également une excellente mouillabilité qui permet d’atteindre une dispersion très homogène à des taux de renfort de fibres de verre aussi élevés et offre une interaction fibre / matrice optimale. La technologie d’ensimage et le procédé de 3B, associées au verre Advantex, ont permis de transformer un fil coupé en un produit à forte valeur ajoutée qui contribue à une solution d’ingénierie.

Compound fait sur mesure, le Latigloss a été utilisée avec succès pour remplacer le métal dans différentes applications structurelles, telles que des charnières de portes verticales pour des meubles de cuisine haut de gamme. Pour relever les défis exigeants qu’imposait ce système très sophistiqué, Lati a travaillé en étroite collaboration avec le groupe de design Effegi Brevetti. La géométrie de chaque composant a été optimisée et leur conception pensée en fonction des possibilités et des avantages offert par le PA renforcé. Le système de charnière a ainsi été entièrement reconçu à partir d’analyse par éléments finis, conduisant à une amélioration globale de la géométrie des différentes pièces. L’influence des paramètres de transformation sur les pièces moulées a également été prise en compte et les résultats ont été excellents tant d’un point de vue structurel qu’esthétique.

Remplacer le métal est un enjeu majeur

« Le remplacement du métal a été et reste une préoccupation majeure pour de nombreuses industries car cela permet de réduire le poids, les émissions de CO2 et le coût. Les composites thermoplastiques renforcés fibres de verre ont relevé avec succès le défi de répondre à ces exigences tout en continuant à repousser les limites de la performance mécanique, de la durabilité à long terme et de l’aspect de surface. L’écart entre les composites et le métal se réduisant, de plus en plus d’industries et d’applications bénéficient des avantages que sont un faible poids, une flexibilité de design, une résistance à la corrosion, un bel aspect de surface et une coloration aisée.», déclare Eric Martin, directeur Produits Thermoplastiques pour 3B.

« En travaillant avec un partenaire d’un niveau d’expertise similaire, comme Lati, nous fournissons à nouveau aux designers et ingénieurs une solution d’une flexibilité accrue et qui leur permet de réduire le coût des composants. Cette solution est très attractive pour plusieurs marchés. Elle apporte une performance supérieure tout en minimisant l’impact sur l’environnement.»
Luca Posca, directeur marketing et technique de Lati Industria Termoplastici SpA, basé à Vedano Olona en Italie, complète : « Notre principal challenge était de garantir des propriétés mécaniques et une stabilité dimensionnelle exceptionnelles avec un fini de surface inégalé dans des géométries complexes. La performance de la solution de renfort Advantex de 3B nous a permis de conserver le PA 66 comme polymère de base, ce qui est particulièrement adapté aux composants complexes, tout en étant compétitif en prix et d’une transformation aisée. Latigloss  trouvera sans aucun doute de nombreuses applications dans divers marchés tels que l’automobile et l’électroménager ».  

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !