Logo ETI Quitter la lecture facile

Mieux nous connaître

Cartographie de l’information : quelles méthodes pour quelles applications ?

Posté le par Charlotte Palma dans Innovations sectorielles

Entretien avec Denis Parade, consultant formateur en cartographie de l’information.

Techniques de l’Ingénieur : Denis Parade, qu’est-ce que la cartographie de l’information ?

portrait3Denis Parade : Ce terme regroupe les outils permettant de clarifier, analyser et comprendre les stocks de données. Aujourd’hui, les entreprises conservent, exploitent, transmettent de plus en plus de données, au point de souffrir d’une perte de visibilité. La cartographie de l’information vise à éclaircir les choses en les mettant visuellement en forme, en s’appuyant sur l’intelligence visuelle.

A minima, cela consiste à faire des histogrammes ou des camemberts via Excel, en maitrisant toutefois un minimum de connaissances, pour éviter les biais d’interprétation.

Mais il existe plein d’autres formes beaucoup plus élaborées pour organiser visuellement ses données, et beaucoup à inventer également, puisque dans ce domaine il s’agit généralement de sur-mesure, avec pour appui l’expérience et des technologies très innovantes.

Techniques de l’Ingénieur : En tant qu’ingénieur en développement informatique, votre rôle consiste  donc également à développer des outils exclusifs aux entreprises ?

Denis Parade : Ça peut être le cas sur de grosses structures ayant des besoins très spécifiques. Mon rôle peut également être de former les équipes sur un logiciel préexistant et correspondant aux besoins de la structure.

Techniques de l’Ingénieur : Vous animez chez Techniques de l’Ingénieur trois formations, sur le Mind mapping, la visualisation des données et la cartographie de réseau. De quoi s’agit-il ?

Denis Parade : Le Mind mapping consiste à organiser ses idées via une carte heuristique, partant d’un point central et rayonnant en plusieurs branches, puis sous-branches. A quoi cela sert-il ? A organiser ses idées de façon plus claire, et donc ses projets, plans de sites web, formations, etc, en ayant une vision globale de son projet sur une même page, que ce soit à titre professionnel ou personnel. Le public potentiellement intéressé est donc très large, mais dans cette formation, j’adapte spécifiquement au profil de l’ingénieur, et à la gestion de projet. Notons qu’il s’agit d’un Workshop et non d’une formation classique, il n’y a donc pas de déroulé précis, puisqu’il s’agit de travailler sur les problématiques des participants, en s’appuyant sur les techniques, outils et logiciels que je peux leur apporter.

map

Pour la visualisation des données, je m’adresse plus particulièrement à un public de cadres et de scientifiques cherchant à présenter des résultats de travaux de la façon la plus agréable possible. Il faut certains prérequis en informatique, puisque nous allons travailler sur des statistiques, de la cartographie, des mathématiques, du HTML5, ou encore de la programmation. Là aussi il s’agit d’un Workshop, on reste donc dans le traitement des problématiques propres aux participants.

Enfin, la formation Cartographie des données relationnelles, avec le logiciel Gephi, permet de visualiser sur une carte des

« nœuds » (personnes, documents, objets, etc) et les relations (relations d’amitiés, citations, utilisation dans un même dispositif, etc) qui les associent plus ou moins fortement. C’est par exemple très utile aux chercheurs en bibliométrie, qui étudient qui publie et qui cite qui, quels sont les réseaux de chercheurs, les liens et absence de liens entre entités scientifiques.

Posté le par Charlotte Palma


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !