Logo ETI Quitter la lecture facile

Code CIP13 : feu vert pour le secteur pharmaceutique

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

ZetesInterscan propose un remède pour l’intégration obligatoire du code CIP13 dans le secteur pharmaceutique. Une solution qui garantit le maintien de la productivité et est, d’ores et déjà, compatible avec les évolutions futures de la norme : sérialisation et centralisation des données au sein de chaque laboratoire.

Au 1er janvier 2011, les médicaments à usage humain devront obligatoirement être identifiés par un code Datamatrix (code 2D) contenant des données sanitaires permettant une délivrance sécurisée des médicaments ou leur retrait rapide du marché en cas de nécessité. En plus des informations obligatoires devant figurer sur l’étui du médicament (code CIP13, date de péremption et numéro de lot), devra également figurer à terme, un numéro de série unique pour résoudre les problèmes de contrefaçon. L’ensemble de ces informations devra être archivé par le fabricant, afin d’en assurer le contrôle au point de vente. Pour le secteur pharmaceutique en attente d’une solution stratégique pour l’intégration du code CIP13 (code 2D Datamatrix) garantissant le maintien de leur productivité, ZetesInterscan, la filiale française du Groupe Zetes, spécialiste des solutions et services d’identification automatique des biens et des personnes, propose la solution 3iMC Pharm. » 3iMC Pharm est le seul produit du marché à cumuler une architecture ouverte et toutes les fonctions essentielles répondant précisément à l’ensemble des besoins d’intégration du code CIP13 sur lignes de production : le marquage Datamatrix et la sérialisation, son contrôle et son archivage, selon le modèle préconisé par l’EFPIA, et ce, à des cadences dépassant 400 étuis/min », commente Pascal Longchambon, responsable du Département UAS (Unattended Automated Systems), service spécialisé dans le développement de solutions métiers automatisées, au sein de ZetesInterscan. « La solution 3iMC Pharm est opérationnelle et a déjà été déployée avec succès sur plusieurs sites industriels, soit sur des lignes existantes, soit sur de nouvelles lignes intégrant directement les bonnes fonctionnalités.  » Les solutions que proposent Zetes pour le secteur pharmaceutique, tant sur le marquage des médicaments que sur leur traçabilité tout au long de la chaîne, jusqu’au patient, ne constituent pas uniquement une réponse ponctuelle, limitée dans le temps, aux besoins de l’industrie pharmaceutique. La solution 3iMC Pharm, est d’ores et déjà compatible avec les évolutions de la norme : sérialisation et centralisation des données au sein de chaque laboratoire. « En effet, au-delà du passage obligé à une traçabilité améliorée et maîtrisée des médicaments sur le territoire français, cette nouvelle forme d’identification des médicaments vise à devenir le standard pour tous les pays d’Europe car, pour combattre efficacement la contrefaçon, l’Europe entière devra adopter un langage commun », explique Djaffar Ferrat, Country Manager de ZetesInterscan.

Image : ©ZetesInterscan. Avec une cadence dépassant 400 étuis codés en CIP13 par minute, 3iMC Pharm maintient la productivité des lignes de production pharmaceutiques.
Par Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !