Logo ETI Quitter la lecture facile

Comment devenir un maître en LabVIEW et se faire des amis en même temps?

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Mark Balla est un Architecte LabVIEW Certifié (CLA) qui développe sous NI LabVIEW depuis 1997. Entretien.

Il travaille pour la société Tecnova, Partenaire Alliance de National Instruments et Partenaire certifié en conception (« Certified Design Partner »). En dehors de son propre travail, Mark participe de façon très régulière à la communauté LabVIEW, qui a su contribuer à son ascension en tant qu' »expert LabVIEW ». Mark a pris le temps de nous faire partager ses expériences en LabVIEW, de nous expliquer la façon dont il a enrichi ses connaissances et les bénéfices que la communauté LabVIEW lui a apportés.

Quels ont été les premiers projets sur lesquels vous avez travaillé sous LabVIEW ?

La première fois que j’ai entendu parler de LabVIEW, j’étais encore élève ingénieur dans les Laboratoires Underwriters de Northbrook, dans l’Illinois. J’étais à la recherche d’un logiciel capable de m’aider en matière de test de sécurité automatisé lorsque j’ai découvert le nouveau LabVIEW 4.0. Dès que j’ai pu télécharger la version de démonstration du logiciel sur l’un des ordinateurs du service, nous avons « joué » avec. Je me souviens de la sensation que j’ai éprouvée en dessinant du code informatique au lieu de devoir l’écrire.

Une fois mes diplômes obtenus, j’ai travaillé pour une société de systèmes de commande en tant qu’ingénieur de test. Lors de mon entretien d’embauche, j’ai dit au recruteur, mon futur responsable, que si on me confiait la tâche de construire des testeurs, je souhaitais utiliser LabVIEW. Il m’a fait suivre les cours de formation élémentaires, et c’est ainsi que ma carrière en tant qu’ingénieur LabVIEW débuta.

Mon premier projet LabVIEW s’articulait autour d’un testeur d’encodeur rotatif. Après avoir pataugé avec l’équipement pendant deux semaines, mon responsable et moi-même en avons conclu qu’il nous fallait de l’aide. Nous avons donc pris contact avec un ingénieur commercial de National Instruments qui nous a mis en relation avec un membre du programme Alliance Partner de NI, capable de nous aider avec le testeur. Pendant six mois, à ses côtés, j’ai emmagasiné un maximum de connaissances en LabVIEW. Avoir quelqu’un capable de m’expliquer la bonne façon de procéder m’a mis sur les rails et cela m’a permis de découvrir très tôt les machines d’état, les variables globales fonctionnelles, ainsi que les techniques d’interface utilisateur élémentaires. À ce propos, je conseille vivement aux nouveaux utilisateurs de se trouver un tuteur en mesure de leur montrer la façon de procéder correctement.

La chose la plus sympa sur laquelle j’ai travaillé en tant que programmeur LabVIEW a été un testeur et un outil d’étalonnage pour une matrice de distribution de puissance intelligente de 15 KV. J’ai eu besoin de rassembler toutes mes connaissances en LabVIEW pour mener à bien ce projet, ce qui impliquait toute une variété de matériels comme des multimètres numériques (DMM) 8 chiffres ½, de la commutation matricielle, des phasemètres, des communications SPI (interface périphérique série), des matériels d’acquisition de données et des communications sans fil.

Comment avez-vous amélioré vos compétences en programmation LabVIEW ?

Dès que je pouvais, je parlais de LabVIEW à un maximum de gens. L’une de mes formules préférées reste « Je préfère apprendre de mes pairs que de mes erreurs. » J’ai rejoint le groupe d’utilisateurs LabVIEW au Sud du Wisconsin et j’ai fini par devenir membre de son comité de pilotage. On avait l’habitude de se rencontrer une fois par trimestre et de prévoir les présentations pour les prochaines rencontres entre utilisateurs. C’était un super moyen de connaître les nouvelles fonctionnalités prévues dans LabVIEW, ainsi que les techniques pour écrire un meilleur code.

Je suis un Développeur LabVIEW Certifié (CLD) depuis 2002. En tant que programmeur dans une entreprise, j’ai voulu obtenir cette certification pour me prouver que j’étais à la hauteur. Ensuite, lorsque je suis devenu consultant, cela a pris de l’importance car ça a donné confiance à nos clients en mes capacités en programmation. En vue de me préparer aux examens CLD et CLA, je me suis renseigné sur les nouvelles techniques et j’ai demandé conseil à d’autres développeurs. Au bout du compte, j’ai fait d’une pierre deux coups : j’ai appris à créer un meilleur code tout en me faisant de nouveaux amis !

NIWeek 2010 a été ma 12ème édition de NIWeek. À l’origine, j’y assistais pour assimiler un maximum de connaissances. Désormais, je sais que je vais y faire de belles rencontres, et cette simple idée me plaît. NIWeek est le rassemblement d’utilisateurs LabVIEW par excellence ! Construire un réseau solide de programmeurs LabVIEW fait toute la différence sur la façon dont vous pouvez améliorer vos connaissances.

Comment contribuez-vous, à votre tour, à la communauté LabVIEW ?

Après 14 années à programmer sous LabVIEW à des fins professionnelles, je viens de réaliser que ma soif de succès est désormais beaucoup plus personnelle.

Je suis actuellement l’administrateur référentiel de code pour le site Internet lavag.org (LabVIEW Advanced Virtual Architects) (LAVA). Il s’agit d’un site Internet, indépendant de ni.com, où les novices et les experts en LabVIEW se côtoient pour poser des questions et partager des idées, du code et la même philosophie. En tant qu’administrateur, je vérifie le code que les membres souhaitent partager. LAVA m’a vraiment aidé à exceller dans LabVIEW. Avec tout le temps passé sur ce site, mes compétences en programmation ont été multipliées par cinq.

Je me fais aussi un plaisir d’enseigner à d’autres la façon optimale d’utiliser LabVIEW, en répondant à des questions sur LAVA, en dispensant un cours LabVIEW, et en dirigeant mon équipe lors de la FIRST (For Inspiration and Recognition of Science and Technology) Robotics. Ce que j’apprécie le plus c’est de pouvoir faire profiter à quelqu’un de mes connaissances, en tête à tête. Régulièrement, j’assiste à des réunions composées d’utilisateurs LabVIEW ainsi qu’à des rencontres locales. Et dernièrement, j’ai pu participer au tout premier sommet qui rassemblait des architectes LabVIEW certifiés. Ce fut pour moi l’occasion extraordinaire de rencontrer les meilleurs programmeurs LabVIEW au monde. Depuis toutes ces années, c’est LabVIEW qui m’a servi de moteur pour rencontrer des ingénieurs de haut niveau. Même si je continue à me tenir informé des toutes dernières technologies et des produits en vogue, je pense sincèrement que l’essentiel de mon travail consiste à rencontrer des ingénieurs et des scientifiques et d’échanger des idées avec eux. LabVIEW est le lien qui nous unit les uns aux autres.

Source : http://zone.ni.com/devzone/cda/pub/p/id/1202

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !