Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Comment lutter contre le stalking et effacer ses traces

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Faites le test : cherchez votre nom sur Google et sur des agrégateurs de réseaux sociaux et de données tels que PeekYou ou Yasni. A moins de faire attention aux traces que vous laissez derrière vous sur le web, vous trouverez probablement des informations intéressantes sur vous-même.

Ces informations ne sont pas là par hasard : il s’agit de données que vous avez confié, un jour, à certains sites. Il peut s’agir de comptes que vous avez créé il y a longtemps, de blogs ou de forums internet. Il peut aussi s’agir de réseaux sociaux, comme Facebook.

Que faire ? Effacer vos traces – sans forcément faire appel à une société spécialisée dans la suppression des traces numériques. 

Ménage de printemps

Commencez par faire un tour sur vos comptes sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, rendez-vous dans les options en cliquant sur le cadenas en haut à droite de votre compte. Rendez inaccessibles les informations que vous partagiez jusqu’ici avec les “amis de vos amis” ou avec le “public” – et ne les partagez plus qu’avez vos amis proches, grâce à des listes où vous les aurez placé au préalable. 

Vous pouvez aussi être plus radical, et supprimer votre compte, en vous rendant sur la page dédiée. Pour conserver les photos partagées sur votre compte, Facebook propose de télécharger une archive de vos données, via l’option « télécharger une copie de vos données sur Facebook » (dans “paramètres”). Pour supprimer vos comptes Twitter ou Google +, il vous suffira de vous rendre dans les options de Twitter, ou dans les informations de votre compte Google.

Après ce ménage de printemps, il vous restera à lister les URL des sites, blogs ou forums qui possèdent des informations sur vous. Ensuite, contactez les responsables de ces sites, via la rubrique “contact”, ou via les mentions légales, puis demandez leur de supprimer ce qui vous porte préjudice. En cas de refus, vous pourrez adresser une plainte à la CNIL. Concernant Google et sa mémoire d’éléphant, vous pouvez remplir ce formulaire, mis en place récemment.

Barrez la route aux “stalkers”

Une fois vos traces supprimées, il ne vous restera plus qu’à adopter une certaine ligne de conduite, afin de ne plus partager d’informations avec le plus grand nombre, notamment avec les “stalkers”, ces individus qui aiment espionner les autres grâce à Google.

Il suffit de bien paramétrer vos comptes sur les réseaux sociaux, et de bien réfléchir avant de publier une photo ou un commentaire, qu’il s’agisse de Facebook, ou encore de Twitter ou YouTube.

Par Fabien Soyez

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !