Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Décontaminer l’eau à l’aide d’un gel polymère… éponge

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Un nouveau gel polymère pourrait peut-être révolutionner le traitement de l'eau contaminée, agissant à la fois comme un filtre et comme une éponge.

Dans des situations d’extrême urgence, il peut s’avérer plus que coton de mettre la main sur de l’eau potable. Inondations, tremblements de terre ou encore typhons peuvent rendre nos sources d’eau habituelles potentiellement dangereuses. Après le tsunami meurtrier de décembre 2004 dans l’océan Indien, la situation des rescapés s’était vite dégradée , notamment en raison de la quasi-impossibilité d’accès à de l’eau potable. C’est face à cette situation que des chercheurs de l’université technologique de Nanyang à Singapour, et de l’université du Colorado à Boulder ont décidé de s’atteler au développement d’un système de purification d’eau capable de se débarrasser rapidement des bactéries sans avoir recours à la moindre source d’énergie.

Leurs recherches aboutirent à la création d’un gel polymère spongieux, tueur de bactéries, qui absorbe dans un premier temps l’eau contaminée, puis la rend purifiée une fois le gel pressé, comme on presse une éponge, assurant un accès simple et rapide à de l’eau décontaminée. Faire bouillir de l’eau permet de se débarrasser d’un certain nombre de bactéries et de parasites, mais il n’est pas toujours possible de décontaminer de l’eau en quantité suffisante. Et on n’a pas toujours envie de se servir de sa propre sueur comme avec la « Sweat Machine ».

Ici, un petit cylindre de 4 grammes de gel polymère devrait pouvoir purifier jusqu’à un demi-litre d’eau en une seule fois, et devrait pouvoir être réutilisé plus d’une vingtaine de fois sans perdre son pouvoir désinfectant. Un élément reste néanmoins peu clair : comment éviter que les impuretés et autres bactéries ne se retrouvent à nouveau dans l’eau, une fois en dehors du gel ? Difficile à dire, mais le Myanmar devrait bientôt servir de cadre pour de plus amples tests.

Par Moonzur Rahman

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !