Logo ETI Quitter la lecture facile

News de science

Des grains de corindon pour un meilleur collage

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

La projection de grains de corindon enrobés de silicate sur un composant forme un revêtement de surface qui améliore la stabilité et la reproductibilité des raccords collés (aluminium, magnésium, titane , polyoléfines…). La surface du composant est également mieux protégée contre la corrosion. Explications.

La projection de grains de corindon enrobés de silicate sur un composant forme un revêtement de surface qui améliore la stabilité et la reproductibilité des raccords collés (aluminium, magnésium, titane , polyoléfines…). La surface du composant est également mieux protégée contre la corrosion.De plus en plus d’éléments sont fabriqués à partir d’alliages d’aluminium dont la surface, résistant mal au vieillissement, est difficile à lier mais doit néanmoins être collée. La solidité des composants non traités diminue fortement lorsqu’ils sont exposés à l’humidité ou au sel. En effet, la surface de l’aluminium natif est instable, étant donné qu’elle est constituée d’oxyde d’aluminium, de liaisons des hydroxydes, de contaminants organiques et, dans certains alliages, d’agglomérats de magnésium localisés. Il en résulte alors une corrosion au cœur de la couche adhésive. Pour conférer à la surface une stabilité à long terme, la couche d’oxyde natif doit être supprimée et remplacée par une couche plus stable, sur laquelle le prétraitement de surface peut être réalisé. Si l’on ne crée pas cette nouvelle couche, une couche d’oxyde natif se reforme rapidement, compte tenu de la haute réactivité de l’aluminium. Dans les secteurs aéronautique et de la construction de véhicules, les méthodes chimiques/humides telles que les bains de décapage et d’oxydation sont les plus couramment utilisées.*Elles présentent cependant des inconvénients non négligeables en termes de sécurité pour le personnel et d’élimination, et conviennent surtout pour les grandes surfaces et les volumes importants. Il est pratiquement impossible de réaliser un prétraitement sélectif avec les bains de décapage mais d’autres techniques telles que le décapage SACO (SAndblast COating ou enrobage par sablage) ou le traitement au laser sont très efficaces

Une amélioration de la reproductibilité du raccord collé
La méthode SACO fournie par Delo, dont Syneo est le distributeur exclusif en France, convient non seulement pour la production en série mais aussi pour les petits et moyens volumes, pour lesquels il ne serait pas rentable d’investir dans un laser. Elle consiste à projeter des grains de corindon enrobés de silicate sur un composant, au moyen d’une sableuse. Ces grains rendent la surface du composant plus rugueuse, éliminent les particules libres et forment un revêtement de surface, tout cela en une opération unique. Lorsque le grain de corindon frappe la surface du composant, l’enrobage de silicate présent sur le grain se détache et adhère solidement sur la surface, grâce à la forte pression et à l’échauffement local.Cette technique améliore sensiblement la stabilité à long terme et la reproductibilité du raccord collé. La surface du composant est également mieux protégée, contre la corrosion par exemple. L’application d’un apprêt permet à l’adhésif de bien adhérer à la couche de silicate et représente donc un complément utile à cette méthode. SACO convient également pour réaliser un prétraitement sélectif des composants à coller, dans le secteur de la construction automobile par exemple. Elle peut aussi être utilisée pour effectuer des réparations. Un autre avantage de cette technique réside dans sa simplicité d’utilisation. La manipulation est facile et la surface traitée est visuellement reconnaissable. La technique SACO ne se limite pas au prétraitement de l’aluminium. Elle améliore aussi le collage de magnésium, de titane et de plastiques difficiles à lier tels que les polyoléfines. Elle est adaptée aux substrats en vue du collage de matériaux différents, comme cela peut être le cas avec des composants légers par exemple. Par Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !