Logo ETI Quitter la lecture facile

DODO recycle les bouteilles en plastique de VITTEL pour garnir ses couettes

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Voici un nouveau débouché pour le recyclage du PET, des fibres siliconées utilisées dans les couettes et les oreillers.

Exit le pétrole de nos lits ! Désormais, nous dormirons bien au chaud sous une couette en polyéthylène téréphtalate (PET) recyclé. C’est le projet novateur du spécialiste en couettes et oreillers DODO. Son service R&D a réussi à fabriquer une fibre creuse siliconée aux propriétés équivalentes à une fibre standard. Sa particularité ? Elle est réalisée à partir de plastique recyclé.

Pour sortir du laboratoire et industrialiser le procédé, il fallait absolument à DODO un solide fournisseur en PET. Bien que l’offre en PET soit insuffisante pour répondre aux multiples besoins français, DODO a trouvé son partenaire en la personne de VITTEL. Une association logique tant VITTEL est déjà investi dans le recyclage du PET via notamment un partenariat avec Bic pour la création du Styl’eau, un stylo bille à 80% en PET recyclé. Une nouvelle association qui confirme VITTEL dans sa position d’expert de l’upcycling (rien ne se perd, tout se transforme).

Les deux acolytes ont vite compris comment s’associer. VITTEL fournit ses rebuts de production de bouteilles en PET, c’est-à-dire toutes les bouteilles non conformes aux standards de qualité. Ces dernières sont transformées en paillettes puis en fibres polyester par Wellman France Recyclage. Les fibres recyclées sont ensuite livrées à DODO qui les utilise pour garnir ses propres produits. 5,5 bouteilles d’1,5L permettent de fabriquer un coussin de voyage, 17 bouteilles suffisent pour un oreiller 60×60 cm, et il ne faut pas moins de 58 bouteilles PET VITTEL pour réaliser une couette de 220×240 cm. Cette nouvelle gamme de couettes, coussins et oreillers à base de PET recyclé permet une réduction de 70% des émissions de CO2.

Sous l’appellation de Eau’DODO, ce sont des milliers de couettes, oreillers et coussins de voyages qui seront produits en 2014.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Et aussi dans l’actualité :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !