Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Electron, Faraday et radicaux libres

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Dans cette conférence, Christian Amatore, directeur de recherche CNRS à l'Ecole normale supérieure et membre de l'Académie des sciences, s'intéresse à l’électron tel qu’il se manifeste en chimie et en biologie.

Si l’électron est une particule élémentaire individuelle pour le physicien, en chimie les temps de vie des électrons libres sont trop faibles pour qu’ils se manifestent comme tels sauf aux temps ultracourts. L’électron « chimique » est ainsi toujours associé à un édifice atomique ou moléculaire bien plus grand mais auquel il confère sa réactivité chimique et biologique.

L’électrochimie permet en particulier d’additionner un électron (ou d’en retirer un) à un édifice et de changer sa réactivité. Cette discipline fondée par Michael Faraday porte le nom d’électrochimie Faradique. Elle permet de mesurer et comprendre comment les molécules se transfèrent des électrons au cours d’une réaction chimique ou biologique.

Un cas particulier est celui des molécules portant un nombre impair d’électron, les fameux « radicaux libres » que les cellules vivantes utilisent dans leurs mécanismes de défense ou comme messagers mais dont la prolifération, lorsqu’elle échappe aux systèmes de contrôle, peut entraîner des conséquences médicales graves (cancers, maladies auto-immunes, etc.) ou est à la base des maladies liées au vieillissement.

Pour accéder à la conférence en ligne : youtube.com/CSChimie  

Source : culturesciences.chimie.ens.fr/

Découvrez les formations Techniques de l’Ingénieur :

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !