Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Elles bougent pour faire connaître les métiers d’ingénieurs

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Etudiante en panne d'idées pour choisir le métier de vos rêves ? L'association Elles bougent organise le 8 décembre un forum pour vous faire découvrir, cette fois-ci, les métiers du secteur ferroviaire.

(Cet article a été initialement publié le 07/12/09 sur Maviepro.fr) Le forum Elles bougent pour le ferroviaire se tient demain à Paris et invite 40 étudiantes à découvrir les métiers de cette filière, à laquelle elles n’ont peut-être jamais pensé. Une première pour l’association Elles bougent concernant ce secteur d’activité, qui a bien compris que pour féminiser ces métiers scientifiques, il faut aussi et surtout sensibiliser les jeunes filles encore en phase d’orientation. Une matinée bien chargée en partenariat avec la SNCF, Altom Transport ou encore Systra. 17 femmes issues de ce secteur feront office de marraines et partageront leur expérience professionnelle en deux temps. A partir d’un exemple de projet ferroviaire, tous les métiers seront étudiés à la loupe. Puis, sous la forme de tables rondes et en petits groupes, les étudiantes pourront approfondir le sujet avec leurs marraines.

Participer à cette opération
Pour Martine Sallé, responsable enseignement supérieur à la direction des cadres de la SNCF,  » Promouvoir les femmes dans les métiers ingénieurs et techniques (…) est un enjeu de société, une mission d’intérêt général « . Selon Anne Geneviève Gariel, directrice des ressources humaines de Systra, participer à cette opération est aussi l’occasion de  » convaincre les femmes que les métiers d’ingénieurs ne doivent pas leur rester étrangers, qu’elles peuvent s’y épanouir (…) sans que cela soit au détriment de la construction de leur vie personnelle « . A noter que l’action menée par Elles bougent ne se résume pas seulement au secteur ferroviaire, mais vise aussi l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, le maritime et le spatial. 
Pour Marie-Sophie Pawlak, la présidente de Elles bougent et directrice des relations extérieures de l’Estaca,  » L’initiative de l’association est également motivée par un changement radical des comportements et des métiers « , avant d’expliquer sur le site Internet de l’association :  » Aujourd’hui, les filles privilégient des distractions plus diversifiées que les générations précédentes. Par ailleurs, on ne conçoit plus une voiture comme il y a vingt ans et la génération croissante de l’ingénierie assistée par ordinateur change grandement la donne « .

 Par Fanny Bonnin, Journaliste du site Maviepro.fr (article publié initialement le 7/12/09)

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !