Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Gestalt : le management par l’humain

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Dino Ragazzo est l'auteur de l'ouvrage "Manager d'Elite". A travers l'approche Gestalt O.D, l'auteur tend à montrer que l'épanouissement professionnel et personnel est un moteur puissant de performance dans l'entreprise. Une posture nouvelle, et qui fait ses preuves. Présentation de l'approche Gestalt, qui porte "Manager d'Elite".

L’approche Gestalt O.D (O.D pour développement organisationnel) est une méthode d’accompagnement du changement où la perception et un niveau de conscience éveillée deviennent les points focaux de tout processus de consultation. Ainsi, de façon plus pratique, comme l’explique Dino Ragazzo dans l’ouvrage « Manager d’Elite » (Bénéficiez d’une réduction de 20 % (code promo « 1IT11 ») sur l’achat de cet ouvrage grâce à Instantanés Techniques), « Gestalt O.D est un ensemble intégré de connaissances (théorie, concepts, méthodes, outils et techniques) qui orientent les démarches d’accompagnement du changement dans les organisations. La Gestalt O.D, à l’instar de tout ensemble de connaissances, se fonde sur des postulats ».

Ces postulats sont au nombre de trois :

  1. L’organisation détient les capacités nécessaires à son développement : La raison pour laquelle un groupe ou une organisation est plus performant qu’un autre – à ressources comparables – réside dans sa capacité à « scanner » son environnement interne et externe, à donner un sens pertinent aux données collectées et à agir de telle façon qu’il puisse accomplir les objectifs désirés.
  2. Le « soi » des intervenants est l’instrument du changement  : La valeur des intervenants de tout processus de changement ne se mesure pas à la quantité de qualifications ou d’outils qu’ils possèdent, mais à leur capacité à observer clairement les processus en cours et leurs propres postures lorsqu’ils sont en relation avec les autres.
  3. Chaque individu (et par extension chaque organisation) se comporte de la meilleure façon possible à chaque instant : Ce modèle invite à la clarté et conduit les intervenants à intégrer tout au long de leurs expériences de la connaissance sur le changement organisationnel. Il les invite également à développer une forte synergie avec les autres afin de produire de puissantes interventions conduisant à des résultats supérieurs.

MANAGER D’ELITE

Manager d’Elite est un ouvrage écrit par Dino Ragazzo. Consultant expert en développement organisationnel, l’auteur développe à travers l’approche Gestalt, l’intérêt pour les managers d’aujourd’hui de se positionner avant tout sur le plan des sciences sociales existentielles plutôt qu’à chercher à modéliser les modèles traditionnels de la science objective.

Bénéficiez de 20 % de réduction sur l’achat de cet ouvrage grâce à Instantanés Techniques (code promo 1IT11)

L’approche Gestalt s’appuie ainsi sur la perception des intervenants comme instrument du changement.

Au delà des postulats, l’approche Gestalt implique la prise en compte de l’entreprise comme un sujet dynamique, et non figé. Ainsi, la conduite du changement dans une entreprise via cette approche nécessite l’implication de tous les protagonistes concernés, en les invitant à réfléchir, mais surtout à percevoir quels sont les phénomènes qui habillent la conduite du changement. Il s’agit donc, pour l’individu, d’analyser, d’intégrer la situation préexistante, celle vers laquelle on veut tendre, en considérant également ces problématique en relation avec l’environnement dans lequel elles prennent place. En intellectualisant ces différents « symptomes », leurs interactions dans un environnement global, l’individu est amené à réfléchir sur son travail, celui des collègues dont il partage les tâches… C’est le début de la prise de conscience.

A partir de là, cette prise de conscience facilite l’évolution du salarié vers le changement. Dans son ouvrage, Dino Ragazzo illustre bien les bienfaits des interactions relatives (ou consécutives) à cette réflexion sur l’image que l’individu se fait de son propre travail, et sur le chemin vers cette prise de conscience : « Le processus qui consiste à échanger nos perceptions conduit également à changer nos réalités et donc le sens que nous donnons à nos perceptions ».

Exemple : les lacunes des ingénieurs managers

Les ingénieurs, aujourd’hui, ne font pas face uniquement à des défis techniques… Chefs de projets, chefs d’équipe, les ingénieurs sont aujourd’hui également des managers, souvent peu ou pas formés à la gestion humaine et professionnelle d’une équipe. Leur cursus, leur personnalité, leur ouverture d’esprit sont souvent mis à l’épreuve dans ces situations et révèle parfois une difficulté à comprendre humainement les motivations des individus qu’il manage. C’est sur cet aspect « d’ouverture à l’autre », vers une compréhension mutuelle des désidératas de chacun, du manager comme du collaborateur managé, pour avancer de manière performante vers un but partagé, que l’approche Gestalt illustre toute sa force.

Faire évoluer la culture de l’entreprise

Evidemment, l’approche Gestalt, dans une entreprise, ne peut par définition pas être « imposée », du jour au lendemain. Il s’agit, comme on l’a vu, d’un processus de remise en question, de réflexion sur soi et sur les autres dans un environnement donné, mais qui évolue. Aussi, la culture de l’entreprise est un point de départ intéressant dans la compréhension de son fonctionnement et des son mode de management. Culture passive, agressive, constructive ; entreprise privée, publique ; situation de monopole ou concurrence exacerbée… Les explications relatives à tel ou tel type de management dans une entreprise ne peuvent être comprises, justifiées objectivement qu’en travaillant sur leurs causes profondes et les individus qui les conduisent.

Management par l’humain : la gestion des polarités

La problématique de la gestion des polarités peut se résumer ainsi. Comment trouver un équilibre entre épanouissement professionnel et personnel. L’approche Gestalt, en imbriquant ces deux aspects et en en faisant deux conditions nécessaires à la conduite du changement en entreprise, accouche d’une conclusion négligée dans bon nombre d’entreprises : un salarié épanoui dans sa vie familiale et privée sera plus performant professionnellement…

Par Pierre Thouverez

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !