Logo ETI Quitter la lecture facile

Hacklberger conditionne 36 000 bouteilles à l’heure

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Le nouveau centre de remplissage et d’embouteillage de la brasserie Hacklberger dispose désormais d’une capacité de 36 000 bouteilles par heure, grâce aux systèmes d'entraînement et aux variateurs de fréquence de Nord Drivesystems.

Fondée en 1998, l´entreprise Hacklberger Getränke-und Logistikcenter (HGL – Boissons Hacklberger et Centre logistique), issue de la brasserie Hacklberger, vient de se doter d’un nouveau centre de remplissage et d’embouteillage d’une capacité de 36 000 bouteilles par heure. Elle livre, à environ 1 200 marchands de boissons, 14 sortes de bières différentes, 25 bières sans alcool, 4 eaux minérales et 12 produits destinés à la revente. Plus de 300 000 hectolitres quittent chaque année le centre de production.

Les consommateurs n’hésitent pas à mélanger différents types de bouteilles vides pour remplir les casiers qu´ils rapportent pleins au magasin. Une situation difficile à gérer lorsque les caisses remplies de bouteilles mélangées débarquent chez Hacklberger. À leur arrivée, ces caisses sont chargées sur un convoyeur qui les transporte jusqu´à l´atelier de production lui-même, puis sont placées sur un tapis de convoyage où elles sont automatiquement identifiées puis acheminées vers les zones de stockage correspondantes. Les caisses et bouteilles non reconnues lors de cette opération sont triées à la main. Les caisses traversent ensuite une installation de lavage. Lors de l´étape suivante, les bouteilles sont débarrassées de leurs capsules, bouchons et autres éléments de fermeture. Le tapis transporte alors les bouteilles au lavage. Après un traitement de rinçage, les bouteilles sont contrôlées pour vérifier la présence de dommages et impuretés, les bouteilles défectueuses étant automatiquement rejetées. Après la phase de remplissage, les bouteilles sont fermées ou capsulées, puis étiquetées avant d’être dirigées sur la station d´évacuation où elles sont conditionnées dans des casiers puis empilées sur des palettes. Une fois cerclées, les palettes retournent dans la zone de stockage centrale.

Les systèmes d´emballage, de palettisation et de convoyage émanent d´une seule et même source, la société BMS Maschinenfabrik. « Ce qui est important, c´est, d´une part, l´utilisation d’une technique automatisée et, d´autre part, d’appliquer des mesures de tri les plus variées aux différents lots qui sont déballés par l´installation », explique Gerhard Bielmeier, concepteur chez BMS Maschinenfabrik. « La cadence du système est déterminante et ce sont les entraînements qui donnent le « la ». Par conséquent, la technique d´entraînement constitue un facteur essentiel pour la productivité de l´installation. Notre succès tient probablement, en partie, aux techniques d´entraînement de la société Getriebebau Nord que nous employons systématiquement. »

L´installation de conditionnement, de palettisation et de convoyage de BMS fait appel aux techniques d´entraînement mécaniques et électroniques de Nord. Des concepts de systèmes décentralisés sont mis en oeuvre avec le Trio SK 300E compact, qui associe un moteur, un motoréducteur et un variateur de fréquence qui est implanté directement sur le moteur et donc intégré à l´entraînement. L´interface CANopen, sur le variateur de fréquence, permet le paramétrage et la commande des appareils. Il est ainsi possible d´affecter jusqu´à 127 participants à un seul bus. Outre des entraînements décentralisés, l’installation utilise aussi des variateurs de fréquence installés de manière centralisée, qui comportent une commande de positionnement permettant d’effectuer un réglage de position relative ou absolue. « Les options de positionnement supplémentaires simplifient le travail de commande. On peut, par exemple, faire agir une barrière photo-électrique directement sur l´entraînement, afin de l´arrêter ou de le redémarrer. Cela simplifie la programmation », souligne Gerhard Bielmeier.

Les aspects économie d´énergie et respect de l´environnement des entraînements ont beaucoup compté dans le choix de Nord comme partenaire. Ses entraînements sont équipés d´un moteur à faible consommation et d´un motoréducteur à engrenages cylindro-coniques à deux étages présentant un taux de rendement de 97 %. Par ailleurs, tous les matériels bénéficient d´une peinture respectueuse de l´environnement et utilisent une huile biodégradable comme agent lubrifiant. Les variateurs de fréquence garantissent une adaptation optimale des entraînements aux paramètres de l´application et aux conditions du processus grâce à la régulation vectorielle du courant sans capteur. De même, les unités Trio SK 300E présentent de faibles taux d´émissions électromagnétiques : les fils d’alimentation reliant inverseur et moteur n´étant plus nécessaires, les problèmes de compatibilité électromagnétique sont éliminés. Par ailleurs, des filtres réseau intégrés mettent le réseau d´alimentation à l´abri des interférences.

 

 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !