Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

La particule de Majorana observée pour la première fois

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Des physiciens ont utilisé des atomes de fer pour dénicher une particule qui est aussi sa propre anti-particule.

En 1937, le physicien Ettore Majorana s’intéresse aux travaux de Dirac qu’il réinterprète en postulant l’existence d’une particule un peu particulière. De type fermion, elle serait aussi son antiparticule. Un double jeu resté longtemps au rang de simple théorie, jusqu’à ce que des physiciens de l’Université de Princeton (USA) réussissent à l’observer.

Se basant sur les travaux d’Alexei Kitaev qui indiquait qu’une particule de Majorana pourrait apparaitre à l’extrémité d’un fil fait d’un superconducteur, l’équipe d’Ali Yazdani a réalisé une expérience de supraconductivité en choisissant comme matériau du fer et du plomb. Ainsi, une chaine d’atomes de fer est déposée à la surface d’un cristal de plomb supraconducteur.  Les chercheurs ont ensuite scruté le bout de ce fil d’un unique atome d’épaisseur grâce à un microscope à effet tunnel.  Bingo ! Ils observent des états liés caractéristiques d’une particule de Majorana.

Comment savoir qu’une particule est aussi sa propre anti-particule ? Deux propriétés l’attestent. Tout d’abord la particule est neutre puisqu’elle cumule sa charge et son opposée. Ensuite, dans la même logique, ses moments dipolaires sont nuls.

C’est la première fois que cette particule est mise en évidence de façon formelle. En 2012, une équipe de l’université de technologie de Delft (Pays-Bas) avait tenté de dénicher la particule de Majorana. Les scientifiques avaient opté pour un alliage indium/antimoine et avaient pu observer la formation de quasi-particules au comportement similaire à celles de Majorana, sans pour autant valider le résultat à 100%.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !