Logo ETI Quitter la lecture facile

La sonde Subglacior permettra de sélectionner les meilleurs sites pour forer la glace

Posté le par La rédaction dans Environnement

Ce tout nouvel outil sera testé en Antarctique en 2016. Si les résultats sont concluants, Subglacior pourrait bien révolutionner le carottage des glaces en évaluant l’âge de la glace d’un site en temps réel.

La paléoclimatologie l’attend de pied ferme. La sonde Subglacior sera la première à pouvoir analyser la glace en temps réel pendant le forage. Equipée d’un spectromètre laser infra-rouge intégré au carottier, la sonde mesure la quantité de deutérium et de méthane présents dans la glace. Suffisant pour la dater et savoir si elle est assez ancienne pour intéresser la recherche. Les scientifiques n’ont d’yeux que pour la glace très vieille, âgée de plus de 800 000 ans. Certains rêvent même d’étudier de la glace vieille d’1.5 millions d’années pour en savoir plus sur les variations climatiques de l’époque et les modifications que cela a pu provoquer sur l’environnement. On sait qu’à cette âge, un changement climatique brutal a eu lieu, avec un régime de glaciation fréquents puisque qu’avec une période de 40 000 années. Les informations contenues dans la glace de cette période permettraient d’alimenter les modèles actuels et d’anticiper les conséquences du réchauffement climatique. Sauf que les sites hébergeant les glaces les plus anciennes sont rares, et les techniques actuelles se font à l’aveugle,  restent lentes et coûteuses. Grâce à la sonde Subglacior, les scientifiques sauront tout de suite si le site contient la glace tant convoitée, et pourront réaliser les carottages en moins de 3 mois… contre plusieurs années avec les outils existants ! 

L’efficacité de la sonde Subglacior repose sur la technologie innovante OFCEAS (Optical Feedback cavity Enhanced Absorption Spectroscopy) mis au point par le Laboratoire interdisciplinaire de physique de Grenoble. La sonde mesure 15m de long pour 12 cm de diamètre. La tête de forage chauffe la glace qui est ensuite vaporisée afin de pouvoir être analysée via le spectromètre. C’est ainsi que l’âge de la glace est connue en temps réel. 

Déjà testée dans l’eau, en Méditerranée, Subglacior va être à nouveau évaluée à Concordia où ses mesures seront confrontées à celles du forage Epica pour validation. Ce n’est qu’ensuite que Subglacior sera considérée opérationnelle et envoyée en missions 50 km plus loin sur un site recelant potentiellement de la glace très ancienne. 

Par Audrey Loubens

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !