Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

L’Amazon Kindle Fire : un succès inattendu

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

La nouvelle tablette d’Amazon, la Kindle Fire, créé la surprise. Concurrente de l’Ipad d’Apple et du GalaxyTab de Samsung, elle fait grand bruit en grignotant peu à peu les parts de marché.

Bien avant son lancement, le 15 novembre 2011, l’Amazon Kindle Fire n’a cessé de faire parler d’elle. Alors qu’encore aujourd’hui, la vente de la tablette reste exclusive aux États-Unis, les recettes d’Amazon décollent jusqu’à empiéter sur celle de ses concurrents. D’après les analyses d’IHS iSuppli Research, 3,9 millions de Kindle Fire se sont écoulées en seulement deux mois. Sur cette période, Amazon passe en deuxième place des vendeurs de tablettes et détient ainsi 14 % des parts de marché.

L’explication tient en grande partie à son prix très intéressant pour une tablette : 199 dollars. Facteur important pour les plus de 65 ans et les revenus modestes. Sans compter sur la différence frappante de tarif proposé par Apple et son iPad à 499 dollars.

L’autre point fort, le format 7 pouces de son écran tactile. La Kindle Fire est peu encombrante et se transporte aisément.

Côté caractéristiques, elle ne joue pas sur le même terrain que l’Ipad. La Kindle Fire a la particularité d’être une tablette Androïd. Elle se sert du navigateur Silk, spécifique à Amazon et privilégie les serveurs du Cloud. Le stockage du contenu est automatique sur la plate-forme d’Amazon. Huit Go sont alloués au stockage des données. Son processeur dual-core 1 Ghz ainsi que 512 Mo de Ram assurent un fonctionnement correct du contenu multimédia. Après chargement de la batterie sur prise murale, l’autonomie est de huit heures. Suffisant pour regarder un ou plusieurs films. En revanche, l’absence de l’encre électronique E-Ink, rend la lecture plus fastidieuse.

À ce succès, s’ajoute désormais la rumeur d’une tablette Kindle Fire 10 pouces dont la commercialisation serait prévue aux alentours du second trimestre 2012. Une annonce qui n’arrange pas tout le monde. En effet, cet essor des tablettes engendre un phénomène inverse pour les eReader et PC. Dell et HP par exemple, affichent des résultats en berne. Quant à Asus, ses ventes ont diminué de 24 % entre deux trimestres.

Quand arrivera-t-elle en France ? Aucun élément concret ne permet de déterminer sa date de sortie bien que son lancement semble imminent. Certaines rumeurs prétendent que la marque pourrait faire un tir groupé en présentant l’ensemble de l’offre Kindle. C’est-à-dire lancer la Kindle Fire et la Kindle Touch peu avant la sortie de l’iPad 3.

(Crédits photo : AFP)

Par Sébastien Tribot

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !