Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Le BTP, un secteur particulièrement exposé au risque chimique

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Les produits chimiques sont omni-présents sur les chantiers, exposant les travailleurs à des dangers pour leur santé, immédiats ou non.

Solvants, acides, bases, résines, huiles, produits de traitement… Les substances dangereuses sont légions dans le secteur du bâtiment. Les personnes y travaillant sont régulièrement exposés aux produits chimiques et donc potentiellement aux risques associés : contamination physique pouvant conduire à un problème de santé avec le développement de maladies à plus ou moins long terme, mise en danger face aux risques d’inflammabilité et/ou d’explosion, sans oublier la pollution de l’environnement. Les travailleurs du BTP doivent donc être particulièrement vigilants quand aux produits qu’ils manipulent, à la façon dont ils les utilisent et comment ils s’en protègent. 

La réglementation s’attache à protéger au mieux le secteur des risques chimiques en déployant tout un arsenal de mesures spécifiques qui vont plus loin que les principes généraux de prévention. Par exemple, depuis le 6 juin 2012 il est interdit d’utiliser des décapants de peinture avec un taux de dichlorométhane (DCM) supérieur à 0.1% en masse.

Malheureusement, une réglementation stricte n’est pas toujours suffisante et les acteurs du BTP doivent s’astreindre à plus de discipline. Si le port des équipements de protection individuels est bien intégré, l’utilisation du document unique (DU) n’est effective que pour 68% des industriels alors même qu’il est obligatoire ! Le professionnel doit transcrire par écrit l’évaluation des risques imposée par le code du travail. C’est un des fondements de la mise en place de plans d’actions de prévention adaptés et efficaces. 

Il est vrai que le risque chimique reste encore méconnu des acteurs du BTP. Pourtant, d’après l’enquête Sumer 2010 menée par la Direction du travail et la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), 61.5% des salariés du BTP sont exposés à au moins 1 produit chimique. Pire, un quart de ces travailleurs sont exposés pendant plus de 10h chaque semaine.

Pour aider les professionnels du secteur du bâtiment, l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) met à leur disposition un service d’évaluation du risque chimique. Cet outil entièrement gratuit est accessible en ligne: www.preventionbtp.fr

Par Audrey Loubens

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !