Logo ETI Quitter la lecture facile

Le contrôle du gaz de purge améliore les soudures orbitales

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Pour une meilleure continuité, reproductibilité et qualité des soudures orbitales, un système de contrôle automatique modifie en dynamique le débit du gaz de purge interne au niveau du joint de soudure, et permet, en mode manuel,  la réalisation de soudures TIG présentant la continuité de soudures orbitales. 

« D’une manière générale, le contrôle du gaz de purge est un paramètre clé de la soudure orbitale », affirme John Glessman, chef de produit chez Swagelok. « Pour certaines applications, il est nécessaire d’ajuster en permanence, manuellement, le gaz tout au long du processus de soudure. Ceci nécessite un véritable tour de main et tout mauvais réglage peut conduire à de nombreux rebuts pour mauvaise qualité des soudures. »

Le dispositif de contrôle automatique de purge interne de Swagelok dont le brevet est en cours, contribue à éliminer ces désagréments, qui peuvent être critiques pour des secteurs industriels dans lesquels un niveau élevé de qualité est requis, comme par exemple dans l’industrie biopharmaceutique ou dans l’industrie des semi-conducteurs. Il modifie en dynamique le débit du gaz de purge interne afin de maintenir une pression appropriée au niveau du diamètre intérieur du joint de soudure. Ainsi, avec son système automatique de contrôle du gaz de protection externe, l’alimentation M200 offre un ensemble complet et automatique de contrôle des gaz, pour une meilleure continuité, reproductibilité et qualité des soudures.

Les paramètres du balayage interne sont définis au moyen des procédures automatiques de gestion des soudures, ou directement au moyen de boutons. Un contrôleur de débit massique à réponse rapide, intégré à l’alimentation M200, ainsi qu’un capteur de pression externe, permettent un contrôle de purge plus précis et continu qu’un processus manuel. Toutes les opérations de purge sont suivies en temps réel et enregistrées dans le journal détaillé de l’alimentation M200.

Pour une plus grande souplesse du processus de soudure, Swagelok a ajouté un mode manuel à ses fonctionnalités standard de soudure orbitale, permettant ainsi la réalisation de soudures TIG présentant la continuité des soudures orbitales. Dès lors que l’accessoire de torche à main est connecté à l’alimentation, tous les paramètres et réglages de soudure sont affichés graphiquement. Les éléments de contrôle de la soudure manuelle sont affichés sur un écran industriel couleur haute résolution. L’alimentation comprend en outre un contrôleur de débit massique qui fixe automatiquement le débit de gaz de protection externe.
 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !