Logo ETI Quitter la lecture facile

Le plus grand pond suspendu d’Europe modernise ses systèmes de sécurité

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Pour répondre aux besoins de transmission des stations météorologiques et des caméras de surveillance de la liaison fixe danoise Great Belt, l’entreprise publique A/S Storebaelt a installé un backbone à fibre optique  2 x 1 Gbits/s, également connecté à un nouveau système de téléphonie de secours en technologie IP via des prolongateurs Ethernet. 

La liaison fixe Great Belt connecte la moitié de la population danoise au reste du réseau routier et ferroviaire européen. Environ 11 millions de véhicules et 8,3 millions de passagers de train traversent cet immense pont suspendu tous les ans. Sa construction a commencé en 1988, et en 1997 la connexion a été ouverte pour la première fois au trafic ferroviaire. Un an plus tard, en 1998, la liaison fixe était complètement terminée et également ouverte au trafic routier. L’entreprise publique A/S Storebælt était chargée de maintenir la liaison opérationnelle en permanence, dans des conditions permettant une utilisation de plus de cent ans. La liaison fixe se compose d’un pont suspendu de 6,8 kilomètres (pont Est), d’un pont-passerelle métallique de 6,6 kilomètres (pont Ouest) et d’un tunnel ferroviaire. En tout, la liaison fait 18 kilomètres de long. Une infrastructure de cette dimension nécessite des engagements extrêmes en matière de sécurité. Ainsi, tout le long du pont se trouvent de nombreuses caméras de surveillance ainsi que 7 stations météorologiques relevant en permanence les variations du vent et des conditions météorologiques, de même que des téléphones de secours tous les 600 mètres dans les deux sens.

Le pont étant en service depuis plus de dix ans, une mise à jour des systèmes de sécurité était nécessaire. L’ancien réseau d’interconnexion principal, ou backbone (littéralement « épine dorsale »), avait une capacité de transmission de 2 Mbits/s. Même si ce système offrait encore un débit suffisant, il ne pouvait plus être maintenu. Un nouveau réseau backbone à fibre optique 2 x 1 Gbits/s a donc été installé pour assurer les transmissions des données des stations météo et des caméras de surveillance, tandis qu’un nouveau système de téléphonie de secours en technologie IP a dû être mis en place. D’une part, car les coffrets en aluminium abritant les récepteurs, exposés aux intempéries toute l’année pendant dix ans, étaient sévèrement corrodés, rendant les téléphones inutilisables. D’autre part,  parcequ’ avec l’ancien système, tous les appels aboutissaient directement au centre d’alarme de police de la ville voisine de Slagelse, quel que soit le type d’aide nécessaire. Or, 9 appels sur 10 sont dus à des pannes d’essence, et non à de véritables accidents. Néanmoins, un véhicule immobilisé sur le pont représente un sérieux risque d’accident. La politique est alors de remettre en route le plus rapidement possible le véhicule immobilisé. Dans ce genre de situation, A/S Storebælt a constaté que le moyen le plus rapide de dégager un véhicule immobilisé est tout simplement de lui fournir du carburant ou de le remorquer gratuitement.

Réutilisation du câblage existant

Le nouveau système de téléphonie IP de secours envoie tous les appels au centre de commande d’A/S Storebælt afin que les pannes de carburant puissent être prises en compte, tandis que les appels au secours relatifs à un véritable accident sont transmis au centre d’alarme de la police. Un autre point fort du nouveau système est qu’il est capable d’indiquer l’emplacement exact d’où les appels sont passés, ce qui n’était pas possible avec l’ancien système. Ceci permet des interventions beaucoup plus rapides et un meilleur niveau de sécurité. De nouveaux téléphones en alliage d’aluminium résistant aux intempéries ont été installés, et pour assurer la transmission des données entre le téléphone et le backbone à fibre optique, A/S Storebælt a choisi les prolongateurs Ethernet Wolverine de Westermo. Ces derniers utilisent la technologie SHDSL sur plusieurs paires torsadées, et peuvent fournir des débits jusqu’à 15,3 Mbits/s. Un autre avantage majeur des Wolverine est que le câblage existant peut être réutilisé, permettant ainsi des économies substantielles sur l’installation. Dans le cas présent, les câbles de l’ancien système téléphonique ont pu être réutilisés pour transporter les données du système téléphonique IP, induisant d’énormes économies. Ainsi, 31 unités Wolverine ont été installées sur toute la longueur des ponts, et chacune d’entre elles est raccordée à deux téléphones d’un côté, et au réseau backbone de l’autre côté.

 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !