Logo ETI Quitter la lecture facile

Le secteur du bâtiment doit changer s’il veut atteindre ses objectifs en matière d’éfficacité énergétique

Posté le par La rédaction dans Environnement

Le Conseil Mondial des Affaires pour le Développement Durable présentait ce lundi à Paris le dernier volet de son rapport sur l’efficacité énergétique dans les bâtiments. Des économies d’énergie substantielles sont réalisables, à condition d’opérer une mutation profonde au sein du secteur.

L’étude conduite par le Conseil Mondial des entreprises pour le Développement Durable (World Business Council for Sustainable Develoment ou WBCSD) est porteuse d’espoir. En effet, on y apprend la consommation d’énergie peut être réduite dans les immeubles d’au moins 60 % d’ici à 2050. Cette réduction est non seulement souhaitable, mais elle s’avère indispensable, par rapport au respect des objectifs mondiaux en matière de changement climatique.Le rapport, intitulé « Transformer le marché : efficacité énergétique des bâtiments », se base sur un modèle de simulation unique, qui a permis d’établir une feuille de route qui destinée à accompagner les acteurs du secteur du bâtiment vers les objectifs souhaités en matière d’efficacité énergétique.C’est le président de WBCSD, Björn Stigson, qui résume le mieux les enjeux liés au secteur du bâtiment : « sans mesures immédiates, des milliers de nouveaux bâtiments seront construits sans aucune considération pour l’efficacité énergétique et des millions de bâtiments existants consommant plus d’énergie que nécessaire seront toujours présents en 2050. Agir maintenant implique de réduire leur consommation énergétique et de faire de réels progrès en faveur de la lutte contre le changement climatique.

L’étude la plus rigoureuse jamais réalisée sur ce sujet
Björn Stigson en appelle à la responsabilité du secteur, qui ne doit pas se reposer sur la volonté seule des propriétaires et occupants de bâtiments : « La plupart des propriétaires et occupants de bâtiments ne sont pas assez informés sur la consommation d’énergie et ne s’en soucient pas suffisamment. Cette inertie est renforcée par les affirmations selon lesquelles les coûts sont trop élevés et les économies trop faibles. C’est pourquoi tout le monde doit fournir un effort important ».Pour établir une liste des recommandations, l’équipe chargée de l’enquête a d’abord établi, grâce à une approche micro-économique, la liste des barrières à la réduction de la consommation d’énergie. Ensuite, grâce à des simulations combinant différents facteurs (financiers, techniques, comportementales et règlementaires principalement), les chercheurs ont pu mettre en avant les changements à opérer sur le marché, pour accompagner au mieux cette réduction de la consommation d’énergie. Six recommandations se dégagent dans cette liste de recommandations :
  • Renforcer la réglementation thermique et les labels afin de permettre une meilleure information
  • Inciter les investissements en efficacité énergétique
  • Encourager les approches globales et les innovations
  • Développer et utiliser des technologies de pointe qui pour faciliter les comportements économes en énergie
  • Développer une main d’œuvre pour les économies d’énergie
  • Mobiliser en faveur d’une culture consciente des enjeux énergétiques
L’application de ces recommandations devrait, selon le modèle de simulation mis en place, faciliter la transition énergétique des nouveaux bâtiments à l’horizon 2050. Un virage nécessaire, qui doit être pris dès aujourd’hui, selon le président de du WBSCD : « l’efficacité énergétique est rapidement devenue l’un des grands enjeux de notre époque et les bâtiments en sont l’une des composantes majeures. Ils consomment plus d’énergie que tout autre secteur et contribuent donc dans une large mesure au changement climatique ». Reste à savoir si l’application de ces recommandations permettra d’atteindre un objectif ambitieux : réduire de 60 % la consommation d’énergie dans les bâtiments d’ici à 2050.

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !