Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

« Le synthétique peut jouer un rôle important dans l’énergie solaire »

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

[Interview] Antoine Millioud

Intersolar 2009, le salon mondial le plus important sur les technologies solaires, s'est tenu à Munich du 27 au 29 mai dernier. « Polytrough 1200 », un capteur solaire novateur en mousse de polymère fabriqué par la société Australienne NEP Solar Pty Ltd, y a été primé dans la catégorie des technologies thermiques solaires. Le point avec Antoine Millioud, directeur financier de NEP Solar.

Antoine Millioud est le directeur financier de NEP Solar, une société australienne fabriquant des capteurs solaires. Le modèle « Polytrough 1200 », conçu à base de mousse de polymère, vient d’être primé au salon Intersolar 2009.

Quels sont les avantages de Polytrough 1200 (la racine « trough » rappelant sa forme d’abreuvoir) par rapport à un capteur solaire conventionnel ?
Antoine Millioud : Polytrough1200 est un capteur solaire à concentration. Grâce à cette technique, il opère à des températures supérieures à 200°C avec une efficacité thermique de 60%, avec des performances ainsi qu’une efficacité énergétique supérieures à celles de capteurs plan ou de collecteurs à tube sous vide traditionnels. Avec un design unique du système de réflecteurs, il présente une surface réfléchissante continue de 24m de long, ce qui permet de supprimer les zones d’ombre. Polytrough 1200 a été conçu pour des applications à haute température, où la température désirée est comprise entre 120 et 220°C. Ses principaux domaines d’application sont les processus industriels, le refroidissement solaire, la production répartie d’électricité et le chauffage de l’eau à des fins commerciales. 

L’une des innovations de Polytrough 1200 est sa structure en mousse de polymère. Quel est le potentiel des matières synthétiques dans l’industrie solaire ?
Les matières synthétiques peuvent jouer un rôle important dans l’énergie solaire en se substituant aux éléments métalliques traditionnellement utilisés. Hormis un coût de production peu élevé, les matériaux polymériques expliquent le poids relativement léger de notre structure, offrant ainsi des facilités de transport et de montage. Enfin, leurs propriétés spécifiques ouvrent la voie à de nouvelles solutions de conceptions. 

Une nouvelle version, Polytrough 1800, est actuellement en phase de développement. Quelles améliorations allez-vous apporter ?
PolyTrough 1.800 sera d’une conception similaire à Polytrough 1.200. Grâce à son ouverture plus importante (1.800mm au lieu de 1.200mm), nous espérons une économie de coûts de 15 à 20 %. Antoine Millioud est actif dans l’industrie de l’énergie depuis quinze ans, aussi bien dans la R&D que dans le management. Il est actuellement directeur financier chez Nep Solar.

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !