Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Le triclosan déconseillé aux femmes enceintes

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Une étude révèle que des agents antibactériens traversent le placenta et menacent directement le fœtus.

Alors que le triclosan et le triclobaran sont régulièrement dénoncés comme nocifs pour la santé, voilà qu’une étude en révèle la présence à l’intérieur du cordon ombilical. Autrement dit, ces deux substances atteignent les bébés in utero et pourraient donc provoquer de nombreuses pathologies. Car le triclosan est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien, de développer la résistance aux antibiotiques, de favoriser les allergies mais aussi d’altérer la fonction musculaire. Autant de dangers auxquels s’exposent les utilisateurs réguliers adultes. Quand cet adulte est une femme enceinte, ces produits toxiques passent dans le cordon ombilical et peuvent atteindre le fœtus.
L’étude parue dans Environmental Science and Technology révèle que des traces de triclosan ont été retrouvées dans les 181 échantillons d’urine de femme enceinte. La moitié des échantillons de sang de cordon en contenaient eux aussi. Plusieurs échantillons présentaient aussi des traces de triclobaran. Ces mesures réalisées par les chercheurs de l’Université d’Arizona prouvent que le risque s’étend au fœtus.
Le problème est que ces deux substances chimiques sont très répandues dans les objets du quotidien. On les retrouve dans de nombreux dentifrices, savons et détergents.
Les Américains sont les premiers à prendre des mesures face au risque chimique que représentent les agents antibactériens chimiques. Le Minnesota a ainsi interdit l’utilisation du triclosan et du triclobaran, avec une entrée en vigueur en 2017. Les autorités sanitaires américaines demandent désormais aux fabricants de savon contenant des antibactériens chimiques de prouver leur innocuité. Johnson & Johnson et Procter & Gamble ont d’ores et déjà annoncé qu’ils n’utiliseraient plus ces produits.
En France, les produits peuvent contenir jusqu’à 0.3% de triclosan. Cependant, la commission européenne vient de l’interdire dans tous les produits de rasage à partir du 30 octobre 2014.

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique
 

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !