Logo ETI Quitter la lecture facile

Les processeurs multi-coeurs vont s’imposer aussi dans le segment des mobiles

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Après les PC portables, les processeurs multi-coeurs devraient s'imposer sur le segment des mobiles, tirés par le développement de l'Internet mobile et des applications graphiques et multimédias. Les prévisions de In-Stat.

Très largement présents dans les ordinateurs portables, les processeurs multi-coeurs vont progressivement s’imposer dans le secteur des mobiles estime In-Stat. Objectif : augmenter leurs performances, notamment en matière de transfert et de traitement des données, sans pour autant accroître leur consommation d’énergie.Ce virage devrait s’amorcer dès 2010, considère la société d’études. Il concernera en premier lieu le segment des Netbooks (ordinateur de très petite taille équipé d’une connexion Internet haut débit et de logiciels de bureautique) et des Smartphones (téléphone mobile couplé à un PDA fournissant des fonctionnalités d’agenda, de navigation Web, de boîte mail, de messagerie instantanée, de GPS, etc).En 2011, ce sera au tour des UMPC (Ultra mobile personnal Computer c’est-à-dire des portables très compacts incluant un ordinateur complet et une connexion sans fil) et des MID (Mobile Internet Devices, petits ordinateurs portables conçus pour un public de non-professionnels et principalement destinés à la navigation Web et au multimédia), tirés dans ce sens par le développement des applications graphiques et multimédias. Les processeurs multi-coeurs se généraliseront ensuite à l’ensemble de la famille des mobiles entre 2012 et 2013, pour équiper, à cette date, 88 % des appareils de ce segment.De même, si les processeurs multi-coeurs sont aujourd’hui essentiellement présents dans des produits, comme les PC portables, qui utilisent une architecture x86, ils devraient rapidement se développer pour des articles utilisant l’architecture ARM. L’apparition fin 2009 début 2010, d’un nouveau processeur multi-coeurs spécifique à chaque architecture, ARM et x86, devrait d’ailleurs relancer la bataille pour la plus forte croissance sur le marché des semi-conducteurs mobiles. Affaire à suivre donc, sur un marché, celui des mobiles, qui devrait croître selon In-Stat de 22,3 % par an jusqu’en 2013 pour atteindre 775 millions d’unités dans le monde.A.L B

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !