Logo ETI Quitter la lecture facile

Nouvelle centrale hybride en Allemagne : produire de l’hydrogène pour stocker de l’électricité éolienne

Posté le par La rédaction dans Environnement

La Chancelière allemande a inauguré, le mardi 21 avril 2009, une centrale innovante à l'échelle mondiale : la centrale thermique hybride de Prenzlau (Brandebourg) devrait élargir considérablement le domaine d'utilisation des énergies renouvelables. Explications.

En cas de vent fort, les éoliennes conventionnelles, que l’entreprise brandebourgeoise Enertrag produit par centaines, génèrent souvent plus d’électricité que la capacité d’intégration du réseau. En effet, l’électricité d’origine éolienne ne peut pas être stockée et les centrales électriques de base, nuisibles à l’environnement, en particulier les centrales à charbon, ne sont pas faciles à arrêter.Ainsi l’électricité éolienne, même si plus propre, doit être vendue à un prix sacrifié, voire même donnée. Les détracteurs de l’énergie éolienne avancent même que cette source d’énergie intermittente ne peut pas être nommée propre car son expansion a signifié en pratique l’expansion concomitante de l’utilisation d’énergies fossiles.Une partie de ce problème peut être résolue grâce à l’utilisation de la biomasse (ou biogaz). Cependant, Enertrag va encore plus loin : son installation produira également de l’hydrogène (H2), qui, jusqu’à présent, n’était fabriqué qu’avec l’intervention d’énergies conventionnelles. Ainsi, à Prenzlau, c’est de l’hydrogène éolien qui sera produit et qui stockera l’énergie du vent.

Une véritable solution d’avenir
Par la suite, il sera mélangé avec du biogaz et utilisé comme source de chaleur ou d’électricité, lorsque le vent sera insuffisant pour fournir l’électricité suffisante. L’entreprise pétrolière Total achètera également une partie du gaz pour ses stations services à hydrogène.Klaus Bonhoff, porte-parole de l’organisation nationale des technologies de l’hydrogène et des piles à combustible, se réfère à une étude selon laquelle le besoin d’hydrogène devrait à l’avenir être couvert en grande partie par l’énergie éolienne. La production d’hydrogène à partir de gaz naturel, pratiquée jusqu’à présent, ne pourra pas suffire, selon une autre prévision : d’ici 2050, 70% de la flotte automobile allemande pourrait être alimentée avec de l’hydrogène, selon Bonhoff. Il s’attend à un boom d’ici 2020, dans la mesure où les fournisseurs automobiles investiront dans la technique comme prévu. Pour le moment, seuls quelques véhicules de test sont sur les routes.La centrale hybride, qui devrait être mise en fonctionnement l’année prochaine, devrait coûter environ 21 millions d’euros. Ses dimensions sont plutôt modestes : trois génératrices éoliennes à 2 MW l’approvisionneront. La centrale intégrera ainsi une installation éolienne déjà existante et une usine de biomasse, qui auront une capacité combinée de 120 MW. L’unité de production d’hydrogène, de capacité 500 kW, sera alimentée par l’électricité excédentaire de l’usine hybride. A long terme, les réservoirs de gaz pourraient, selon Enertrag, constituer un dépôt approprié pour stocker l’hydrogène.

De l’électricité pour un million de personnes
Le mardi 21 avril 2009, Bonhoff a rencontré à Prenzlau la Chancelière Angela Merkel, en compagnie du Ministre-Président de Brandebourg, Matthias Platzeck (SPD), du Ministre brandebourgeois de l’économie, Ulrich Junghanns (CDU), et du Ministre-Président adjoint de Mecklenburg-Poméranie occidentale, Jürgen Seidel (CDU).La présence de nombreuses personnalités du monde politique à Prenzlau pour l’inauguration témoigne de la signification des énergies renouvelables pour Brandebourg. Selon le Ministère de l’environnement de Postdam, environ 3.000 personnes travaillent dans la branche éolienne dans le Brandebourg. Par ailleurs, selon les données de l’entreprise, les quelque 400 éoliennes d’Enertrag concentrées en Europe produisent plus d’un milliard de kWh d’électricité par an, couvrant ainsi les besoins d’un million de personnes. 

Sources :
  • Tagesspiegel « Mehr als heiße Luft : Prenzlau erhält ein Hybridkraftwerk » – 13/04/2009
  • Site Internet d’Enertrag – présentation du projet de centrale hybride: http://redirectix.bulletins-electroniques.com/wqNo7 – 10/2007
Origine :
  • BE Allemagne numéro 433 (22/04/2009) – Ambassadede France en Allemagne / ADIT –http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58746.htm
Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !