Logo ETI Quitter la lecture facile

Un anneau de matière noire autour de la Terre ?

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

De récentes mesures pourraient trouver leur explication dans la présence de matière noire tout autour de notre planète.

La Terre aussi pourrait bien avoir son anneau. Mais pas n’importe lequel.

D’après les conclusions d’un certain Ben Harris, chercheur américain, la troisième planète du système solaire pourrait bien être entourée de matière noire.

De quoi faire pâlir de jalousie Saturne et ses vulgaires anneaux de glace et de poussière ! Pour en arriver à cette proposition plutôt originale, Ben Harris s’appuie sur des mesures de la masse terrestre.  Spécialiste des systèmes de géolocalisaton GPS, Ben Harris a tout naturellement eu l’idée de s’en servir pour peser la Terre. C’est alors qu’il fut confronté à un résultat inattendu : la Terre serait plus lourde que prévu, de quelques 300 à 480 millions de milliards de tonnes tout de même. Soit entre 0.005 et 0.008 %. 

De trois choses l’une. Soit  les mesures sont fausses, soit  la Terre a grossi, soit un anneau de matière noire entoure la Terre. En effet, la présence d’un tel anneau justifierait que les instruments sur-pèsent la planète.

Bien qu’il s’agisse de l’hypothèse la moins probable, elle n’est pas non plus si farfelue. D’autant qu’il existe des précédents. En 1990, la sonde Galileo alors en route pour Jupiter, s’est déplacé plus vite qu’elle n’aurait dû. Un phénomène observé à nouveau en 1998 puis en 2005 avec deux autres sondes. Ceci pourrait pourtant s’expliquer par a présence d’un anneau de matière noire. C’est ce qu’avait tenté de démontré Stephen Adler en 2009.

Les scientifiques cherchent cette fameuse matière noire, de la matière invisible mais dont l’existence permettrait de valider les modèles actuels et validerait les calculs de masse et de densité des objets cosmiques. La présence de cette matière n’est pour l’instant détectable que de façon indirecte grâce aux lentilles gravitationnelles. 

Finalement, il n’est peut être pas nécessaire de scruter le fond de l’espace pour la trouver cette matière  noire, elle pourrait bien être plus près que l’on ne pense, juste au dessus de nos têtes…

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !