Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Une nouvelle base de données pour la reconnaissance faciale

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Une équipe de recherche de l'Université Rey Juan Carlos de Madrid a conçu une nouvelle base de données capable de combiner deux types d'information : l'information bidimensionnelle ou de texture et l'information tridimensionnelle. Mais son usage reste purement scientifique.

La création d’une base de données destinée aux systèmes de reconnaissance faciale est une tâche complexe. Le grand nombre de facteurs qui permettent l’acquisition de données, exige l’application stricte d’un protocole afin que les images d’individus obtenues puissent être comparables entre elles. La preuve de cette complexité est la grande variété de bases de données faciales bidimensionnelles et l’absence d’homogénéité entre elles. Une équipe de recherche de l’Université Rey Juan Carlos de Madrid a conçu cette nouvelle base de données appelée FRAV3D qui est d’ores et déjà à la disposition de la communauté scientifique.Il existait jusqu’à présent très peu de bases de données tridimensionnelles. Dans ces dernières, l’information tridimensionnelle est représentée par des cartes de gris représentant la profondeur (l’image est de gris clair à gris foncé selon la profondeur) et non par des pointillés en 3D. Elles fournissent donc une information tridimensionnelle sous forme d’image bidimensionnelle, avec la perte d’informations qui en découle. L’autre limite des bases de données était la faible quantité d’images disponibles par individu. Le but étant de créer des bases de données avec un grand nombre de personnes, le nombre d’images par individu restait relativement faible. Toutes ces raisons ont conduit à la création d’une nouvelle base de données, appelée FRAV3D. Actuellement, il est possible d’obtenir deux types de données faciales : les images d’intensité, afin d’obtenir la texture du visage, et les données tridimensionnelles qui redessinent la structure géométrique du visage. De plus, il faut savoir que l’information tridimensionnelle peut être représentée de différentes manières : à travers une image contenant des variations de gris où l’intensité de chaque pixel représente la profondeur de l’objet ; ou à travers un nuage de points dans l’espace.

Image 2 D Image 2.5 D Image 3D

Dans le premier cas, il s’agit d’une image en 2D (bidimensionnelle) où des points en 3D ont été projetés à plat. Puisqu’il s’agit d’une représentation bidimensionnelle d’une information en 3D, elle se fait appeler l' »image 2.5D ». Cependant la principale limite des systèmes basés sur une représentation de la texture d’un visage est sa variation selon les conditions de luminosité et de position du visage. Au contraire, la représentation 3D n’est pas soumise à ces variations.La nouveauté de la base de données FRAV3D est de pouvoir combiner deux types d’information : l’information bidimensionnelle ou de texture et l’information tridimensionnelle. L’obtention de celle-ci s’est faite au moyen d’un scanner laser. Cette nouvelle base de données comporte des images de 105 individus (81 femmes et 24 hommes), tous volontaires avec 16 clichés chacun : 4 images frontales, 8 images dans des inclinaisons différentes, deux expressions du visage et deux illuminations différentes. Cette base de données FRAV3D est d’ores et déjà disponible pour la communauté scientifique à des fins de recherche non commerciales.Images : © FRAV3DEn savoir plus : – FRAV (Face Recognition and Artificial Vision Group) : http://www.frav.es/databases/FRAV3D- Observatorio Tecnológico de Informática (ITI) https://observatorio.iti.upv.es/resources/new/5213Source : Servicio de Infomación y Noticias Cientificas (SINC), 27/09/2009: http://www.plataformasinc.esRédacteur : Sophie Palmier, chargée de mission, sophie.palmier@sst-es.orgOrigine : BE Espagne numéro 87 (28/10/2009) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60962.htm

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !