Logo ETI Quitter la lecture facile

Une plate-forme d’alerte en ligne pour le retrait des produits défectueux

Posté le par La rédaction dans Entreprises et marchés

Le groupe Carrefour et ses fournisseurs se sont dotés d’une plateforme collaborative d’alerte en ligne pour accélérer le retrait en rayon des produits présentant des anomalies ou un danger pour le consommateur. Le développement de cet outil a impliqué de nombreux services du groupe (qualité, supply chain…) et son partenaire, DDS Logistics. Explications.

Le groupe Carrefour et ses fournisseurs se sont dotés d’une plateforme collaborative d’alerte en ligne pour accélérer le retrait en rayon des produits présentant des anomalies ou un danger pour le consommateur. Le développement de cet outil a impliqué de nombreux services du groupe (qualité, supply chain…) et son partenaire, DDS Logistics. Pour informer au plus vite l’ensemble de ses magasins et entrepôts en cas de produit défectueux ou dangereux, le groupe Carrefour a mis en place des procédures spéciales pour parer à toute éventualité. Dès qu’une anomalie est détectée, des fax sont immédiatement envoyés à l’ensemble des 5 500 points de vente et entrepôts du groupe en France et les produits sont retirés des rayons. Par retour de fax, chaque magasin indique les quantités de produits détenues. « Une procédure fiable, mais lourde à gérer » de l’avis de Ghislain Esquerre, Directeur du centre de compétence BtoB Carrefour, et Séverine Tomme, Responsable des projets alimentaires Carrefour. Sous leur impulsion et celle d’Hervé Gomichon, Directeur Qualité Groupe, le groupe s’est alors tourné vers le projet d’un de ses partenaires informatiques, DDS Logistics, qui lui a fourni le logiciel de gestion de ses flux import. Il a alors été décidé de mettre en place une plateforme collaborative d’alerte en ligne : « www.alertenet.com ». Son objectif : accélérer la diffusion de l’information tout en sécurisant les phases de validation, tracer 100% du process opératoire et mieux cibler les points de vente concernés par les retraits de produits dans l’ensemble du réseau Carrefour (hypermarchés, supermarchés, maxidiscompte, magasins de proximité et entrepôts).La plateforme est disponible en mode SAAS (Software as a Service) et accessible aux fournisseurs, services qualité, points de vente et entrepôts Carrefour selon leurs niveaux d’autorisation. Et ce, 7 jours sur 7, avec une astreinte jusque tard le soir assurée par DDS Logistics et par les chefs de groupe qualité Carrefour. Concrètement, le fournisseur rentre sur le site « www.alertnet.com » l’anomalie constatée sur son produit. Il renseigne les différentes informations permettant une identification rapide de son produit : marque, famille de produit, code-barres, conditionnement, date de limite de consommation (pour les produits alimentaires), numéro de lots, site de production…et ce quelle que soit la typologie du problème Les services qualité Carrefour ont ainsi à leur disposition une information complète, sécurisée et validée par le fournisseur très rapidement.

Réactivité, ciblage et traçabilité, les 3 moteurs du projet
« La plateforme web DDS Shipper contient des algorithmes permettant de modéliser et de cibler très précisément les entrepôts et magasins détenant les produits, souligne Ghislain Esquerre. Auparavant, l’alerte était diffusée à l’ensemble du réseau. Pour les points de vente et entrepôts, c’est un gain de temps : le contrôle des stocks se limite aux seuls sites directement concernés. » Les services qualité Carrefour qui sont informés en temps réel (via SMS et e-mail) de la demande d’un fournisseur, vont alors valider l’information afin que celle-ci soit diffusée par fax au personnel sur ces sites. La diffusion se fait à la fois par par mail, via www.alertnet.com, et par fax qui demeure une obligation légale. « L’envoi de mail et SMS permet d’accélérer la prise de connaissance de l’information et ainsi de procéder à sa validation avant diffusion par fax », insiste Ghislain Esquerre.Les articles sont retirés des rayons dans les minutes qui suivent. Chaque site rentre sur www.alertnet.com, les quantités exactes de produits en sa possession. Le traitement de l’information est plus rapide, sans ressaisie. « La rapidité d’exécution, un ciblage optimisé et la traçabilité ont été les moteurs de ce projet », confirme Ghislain Esquerre. Tout ce processus s’appuie sur les fonctions de modélisation de workflow, de traçabilité et de gestion par alerte de DDS Shipper.Selon les anomalies détectées, les produits peuvent être soumis à de nouveaux tests par des laboratoires d’analyses indépendants ; détruits selon des procédures spécifiques ou récupérés par le fournisseur. Notons que www.alertnet.com est capable d’analyser les données, réaliser des statistiques pour définir le type de produits et les fournisseurs « défaillants ».« Deux ans ont été nécessaires à la conception et mise en place de l’outil, compte tenu la multiplicité des services et sites concernés, rappelle Ghislain Esquerre. La collaboration des différentes équipes (qualité, supply chain…) a été fondamentale dans la réussite de ce projet. Et DDS Logistics a su nous accompagner dans cette démarche qualité très poussée, requérant une fiabilité et une réactivité sans faille. » Marc CHABREUIL

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !