Présentation

Article

1 - PROCESSUS ET MATÉRIELS DU FORAGE

2 - VALORISATION DES FORAGES ET SONDAGES

3 - COÛT DES FORAGES ET SONDAGES

  • 3.1 - Coût du sondage
  • 3.2 - Exemple d’un cadre de marché de sondage

4 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : C228 v3

Coût des forages et sondages
Forages et sondages - Pour la reconnaissances des terrains

Auteur(s) : Philippe REIFFSTECK

Relu et validé le 20 juil. 2020

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Lors des phases de conception et de réalisation d'un projet, la reconnaissance des terrains au droit de l'ouvrage projeté nécessite l'élaboration d'un programme d’investigations géotechniques. La nature des investigations (type de sondages et d’essais), la quantité des investigations (nombre de points de sondage ou d’essais) et l’extension des investigations (périmètre à reconnaître, profondeur, espacement entre points de sondage) ne peuvent pas être dissociés. La connaissance des techniques de forage et de sondage est donc indispensable à l'élaboration du projet. L'article balaye les méthodes de forages et les matériels adaptés, la valorisation des forages et sondages et fournit également des éléments de coût.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Drilling and sounding for ground investigation

During the design and construction phases of a project, soil surveying at the proposed structure location requires the development of a geotechnical investigation program. The nature (soundings and tests types), quantity (number of soundings or tests) and extent (area to be surveyed, depth, spacing between soundings) of the investigations cannot be dissociated. Knowledge of drilling and sounding techniques is therefore essential for the development of the project. This article looks at drilling methods and adapted equipment, together with the gainful use of boreholes and soundings, and provides some cost elements.

Auteur(s)

  • Philippe REIFFSTECK : Directeur de Recherche - Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux – IFSTTAR (Marne la Vallée, France)

INTRODUCTION

Parmi les méthodes de reconnaissance géologique et géotechnique, les forages et sondages tiennent une place importante du fait des renseignements qu’ils peuvent fournir par eux-mêmes, ou grâce à l’adjonction de systèmes complémentaires d’informations.

Les principaux domaines d’intervention du forage peuvent être groupés sous les rubriques suivantes :

  • recherche et exploitation de matières utiles :

    • minerais,

    • charbon,

    • eau,

    • pétrole,

    • matériaux de carrières ;

  • reconnaissance des sols dans le cadre d’études géologiques, géotechniques, hydrogéologiques, pédologiques ;

  • préparation de sols en vue de la réalisation d’ouvrages de génie civil :

    • pieux forés,

    • injections.

Cet article s’intéresse plus particulièrement aux quatre dernières rubriques, en y incluant la reconnaissance de carrières qui s’y relie par la fourniture de matériaux pour la construction et l’empierrement.

Bien qu’étant une technique très ancienne, le forage s’est beaucoup développé avec les recherches minières et pétrolières, et il a mis à profit de nombreuses innovations techniques déterminantes comme :

  • l’utilisation de matériaux très durs et d’aciers spéciaux ;

  • l’air comprimé ;

  • la transmission hydraulique.

Le sondage de génie civil utilise des matériels qui sont, en quelque sorte, des modèles réduits de machines pétrolières.

Les matériels existants sont très nombreux et variés, et l’on trouve sur le marché des machines et outillages plus ou moins spécialisés, aptes à répondre aux différents types de problèmes posés.

Nous passerons en revue les diverses méthodes de forage et sondage et les principaux types de matériels en regard des problèmes qu’ils sont appelés à traiter.

Nous nous intéresserons également à certains appareillages et techniques destinés à valoriser des opérations toujours coûteuses en investissement et en fonctionnement.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

geotechnical engineering   |   Tools and Methods   |   horizontal drilling   |   sounding   |   drilling   |   ground investigations

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v3-c228


Cet article fait partie de l’offre

Mécanique des sols et géotechnique

(40 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

3. Coût des forages et sondages

3.1 Coût du sondage

Comme toutes les méthodes de reconnaissance mettant en œuvre des matériels perfectionnés, les forages et sondages sont coûteux. Ils sont toutefois, dans la quasi-totalité des cas, indispensables pour mener à bien l’étude de sols en vue de la construction d’un ouvrage, et l’on peut dire qu’ils coûtent cher, même et surtout si on ne les fait pas.

  • La question des budgets

    Les investissements sont importants et leur montant varie en fonction de la taille de l’atelier. À cet achat de base indispensable, il faut ajouter l’acquisition des équipements tubulaires (carottiers, tiges, tubages, outillage, etc.).

    Il faut y joindre :

    • les frais de personnel qualifié ;

    • les coûts de fonctionnement et de consommables.

    Grâce à la modernisation des matériels, le personnel sur machine est, la plupart du temps, réduit à deux : 1 chef sondeur et 1 aide.

    Exemple

    Nous pouvons indiquer que le coût moyen 2010 d’un atelier complet (hors personnel), capable de réaliser des sondages géotechniques carottés, nécessite un investissement de l’ordre de 150 000 euros.

    La recherche de coûts types (par exemple prix du mètre linéaire de forage selon la méthode) conduit à des fourchettes de valeurs étendues tant sont variables les conditions rencontrées.

  • Paramètres déterminants

    Néanmoins, nous pouvons faire ressortir les paramètres suivants qui conditionnent ces coûts :

    • Concentration des points de reconnaissance (maillage)

      Celle-ci sera différente selon que l’ouvrage étudié est linéaire (autoroute, collecteur) ou étendu (gisement alluvionnaire), selon aussi le degré de précision recherché, dans le cas d’une reconnaissance phasée, par exemple.

    • Accès au site de sondage

      La mise en station est évidemment plus aisée en bordure d’une route en rase campagne qu’en montagne hors de toute voie praticable, une situation extrême étant représentée par l’amenée de la machine par hélicoptère, ou le sondage off-shore sur plate-forme.

    • méthode de forage, type de matériel

      En attribuant un coefficient au coût par mètre linéaire de forage selon les méthodes,...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Mécanique des sols et géotechnique

(40 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Coût des forages et sondages
Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - CAMBEFORT (H.) -   Sondages et Forages –  -  Ed. Eyrolles (1955).

  • (2) - MABILLOT (A.) -   Les forages d’eau, guide pratique –  -  Éd. Crépines Johnson-France, et Technique et Documentation (1971).

  • (3) - LCPC -   Reconnaissance géologique et géotechnique des tracés de routes et autoroutes –  -  Note d’information technique. Min. des Transports. Sous la direction de M. RAT (1982).

  • (4) -   Formulaire du foreur. –  -  Éd. Technip. (1978).

  • (5) - COLAS DES FRANCS (E.) -   Le carottage continu par vibro-percussion dans les sols alluvionnaires –  -  Revue Travaux (août-sept. 1973).

  • (6) - GARCIA (C.), PARIGOT (P.) -   Boues de forage –  -  Publications...

1 Événements

  • Intermat – Comexposium – Salon international de la construction et des infrastructures, a lieu tous les trois ans à Paris.

    http://paris.intermatconstruction.com

  • Solscope – ROUSSEAU D. – salon national de la géotechnique, du forage et des fondations, a lieu tous les deux ans (années impaires)

    https://www.solscope.fr/

HAUT DE PAGE

2 Normes et standards

AFNOR NF EN ISO 22475-1 - 2005(E) - Reconnaissance et essais géotechniques – Prélèvements et mesures piezométriques – Partie 1 : Principes d’exécution

AFNOR NF EN 16228-1 - Juillet 2014 - Machines de forage et de fondation – Sécurité – Partie 1 : prescriptions communes

AFNOR NF EN ISO 22476-15 - 2016 - Reconnaissance et essais – Essais de sol – Partie 15 : Enregistrement des paramètre de forages

HAUT DE PAGE

3 Réglementation

Directive Machine 2006/42/CE

...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Mécanique des sols et géotechnique

(40 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS