Présentation

Article interactif

1 - TRANSPORT DE MARCHANDISES ET MOBILITÉ DES PERSONNES

  • 1.1 - Définitions
  • 1.2 - Rappel historique des techniques
  • 1.3 - Critères de performances
  • 1.4 - Leviers d'actions
  • 1.5 - Risques liés à l'inaction

2 - DE L'OBJET AUX SYSTÈMES

  • 2.1 - Systèmes de transports intelligents : de nouvelles opportunités pour l'économie, les usagers et l'environnement
  • 2.2 - Quels systèmes ? Quelles synergies entre personnes et marchandises ?
  • 2.3 - Services de mobilités
  • 2.4 - Quels sont les verrous, les nouveaux risques ?

3 - PROPOSITION D'OBJECTIFS ET DE STRATÉGIES

4 - COMMENT OPÉRER LE CHANGEMENT À GRANDE ÉCHELLE ?

  • 4.1 - Penser le système dans le monde qui vient
  • 4.2 - Rassembler les compétences
  • 4.3 - Construire de nouveaux outils pour guider le changement

5 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : TRP1000 v2

Conclusion
Systèmes de transports et mobilités pour les biens et les personnes

Auteur(s) : Gabriel PLASSAT

Date de publication : 10 mars 2022

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Le couple «pétrole/automobile» a participé au développement économique et structuré nos territoires. Mais les conséquences environnementales, sociales et économiques imposent une évolution. Tous les acteurs devront se coordonner pour industrialiser de nouveaux services combinant véhicule, énergie et TIC pour maximiser l'usage des infrastructures, des matières premières, des modes collectifs et actifs. Le numérique et le déluge de données offriront des opportunités sans précédent, mais également des risques à maîtriser.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Mobility Systems for People and Goods

The couple "oil/automobile" has contributed to economic development and has structured our territories. However its impacts on environment, both social and economic require improvement. All involved will have to cooperate in order to industrialize new services combining vehicle, energy and information technology in order to maximize the use of infrastructures, raw materials, as well as active and collective modes. Computing and the data deluge will not only offer unprecedented opportunities but will also generate the risks to be addressed.

Auteur(s)

  • Gabriel PLASSAT : Pilote de la Fabrique des Mobilités - ADEME (Agence de la transition écologique), Sophia-Antipolis, France - Systèmes de transports pour les biens et les personnes

INTRODUCTION

Tous les jours, nos sociétés utilisent des modes de transports pour les personnes et les marchandises pour accomplir des activités. Il s'agit de réaliser une fonction vitale : la rencontre physique. Soit entre plusieurs personnes, soit entre des personnes et des marchandises, la rencontre restera nécessaire pour permettre à chacun de se développer.

Pour autant, les contraintes augmentent dans de nombreux domaines : économiques, sociales, énergétiques, environnementales et industrielles. Nos modes de transports actuels, et les usages que l'on en fait, ne sont plus compatibles avec ce champ de contraintes. Les choix réalisés au cours de notre histoire doivent donc être reconsidérés, il nous faudra pouvoir opérer ces rencontres différemment.

Pour trouver des alternatives, seule une approche globale intégrant l'ensemble des paramètres et des acteurs est envisageable. En effet, les performances de nos modes de transports ont été telles qu'ils ont structuré nos territoires, nos organisations, nos emplois du temps, et donc notre culture et nos habitudes. Et ces dernières ont, à leur tour, accéléré notre dépendance à ces choix de mobilité. Pour sortir de cette impasse, il faut absolument avoir un point de vue global des systèmes pour comprendre, analyser les boucles rétroactives, les liens et rétroliens, et les intérêts individuels des différents acteurs en présence, afin de pouvoir esquisser, par la suite, les intérêts collectifs et proposer de nouvelles approches.

Dès lors de nombreux domaines et compétences sont nécessaires pour comprendre les mécanismes en jeux, notamment les technologies des transports, les technologies de l'information, les sciences sociales, les sciences cognitives, le marketing, les modèles économiques, les politiques territoriales, l'économie de la fonctionnalité et de la coopération, et l'intelligence collective.

À la solution « unique », le véhicule thermique individuel pour les personnes et le camion pour les marchandises, s'ajoute le développement, en France mais également en Europe et dans le monde, d'une multitude de services de mobilité et de transports. Certains d'entre eux commencent à se grouper pour former des suites servicielles de plus en plus performantes. Progressivement, portés par de nouveaux acteurs industriels puissants, ayant de nouvelles capacités financières, des services de mobilités et de transports vont entrer en concurrence avec la possession exclusive d'un véhicule. Cette mutation aura des conséquences pour les usagers mais aussi pour les autorités organisatrices et pour les acteurs économiques, bien sûr, pour lesquels cela pourrait représenter une formidable opportunité mais également de nouveaux risques.

Cette approche, dite intégrée, est également supportée par la Commission européenne à travers la directive ITS (Intelligent Transport Systems), ou encore par le Massachusetts Institut of Technology (MIT) aux États-Unis dans son laboratoire Senseable City Lab qui expérimente de nouvelles mobilités portées par le numérique. Elle se concrétise actuellement avec de nouvelles alliances entre acteurs industriels historiques et nouvelles entreprises numériques.

Bien que la mobilité des personnes et que le transport de marchandises impliquent des acteurs et des modèles d'affaires différents, nous verrons qu'une approche systémique intégrée de ces deux domaines présente l'intérêt que des données et des méthodes peuvent être mutualisées. En outre certains acteurs comme les autorités organisatrices territoriales devront arbitrer et organiser simultanément les deux secteurs qui utilisent une de nos principales richesses : l’espace public.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

information and communication technologies   |   network effect   |   intelligent transportation systems   |   living labs

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-trp1000


Cet article fait partie de l’offre

Véhicule et mobilité du futur

(80 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

5. Conclusion

Dans un contexte de plus en plus incertain, nous ne pouvons plus faire l'économie de l'intelligence collective permettant d'optimiser l'utilisation de nos ressources existantes (véhicules circulants, infrastructures déjà construites, ressources énergétiques et matérielles, espaces publics, ressources financières…) et de notre temps libre. Il n'est plus question de savoir si la niche, aujourd'hui émergente, de solution de mobilité « alternative » va croître ou pas, si le véhicule électrique atteindra 25, 30 ou 40 % de part de marché en 2035, mais d'identifier et de lever les verrous qui condamnent notre système de mobilité dans sa globalité en figeant, à la fois, les solutions d'adaptation des ménages et des entreprises, et en limitant les solutions de mobilité proposées.

Penser le système dans son ensemble des transports de marchandises et de voyageurs devient alors un objectif en soi, pour ensuite l'optimiser. Il faut pour cela rassembler des compétences étendues, partager et échanger de nouveaux concepts, changer sans cesse de point de vue, remettre en question les dogmes établis. Il est proposé pour conclure « d'orienter » les actions en fonction des interlocuteurs pour faire émerger une voie conciliante, mais étroite, qui pourrait se révéler comme une des principales pistes de progrès individuels et collectifs.

  • Citoyens

    Le choix du meilleur mode de transport est un compromis complexe sur la base de plusieurs critères (temps, coût, accessibilité, émission de GES…) qui est d'abord individualiste au sens où chacun le fait pour maximiser ses intérêts sans avoir connaissance de toutes les solutions possibles au moment du choix dans un contexte précis et sans avoir conscience ou connaissance des conséquences collectives.

    La mise en œuvre d'un outil d'aide visant à rassembler les « possibles » en indiquant à l'usager les conséquences individuelles et collectives permet de le placer en situation de conscience.

    En lui proposant par ailleurs une solution intégrée permettant de mieux décider entre mobilité/immobilité, entre les modes existants, de mieux les enchaîner, de s'inscrire à un nouveau service et d'en sortir facilement, de payer de façon unique, permet alors de concilier les intérêts individuel et collectif dans les pratiques. Des innovations portant sur les monnaies complémentaires ou encore l'holoptisme accéléreraient les changements de pratique.

    De nouveaux indicateurs...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

Véhicule et mobilité du futur

(80 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Conclusion
Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - COLIN (N.), VERDIER (H.) -   L'âge de la multitude. Entreprendre et gouverner après la révolution numérique.  -  2nd Édition, Dunod (2015).

  • (2) -   Directive européenne ITS (Intelligent Transport System).  -  http://www.ec.europa.eu/transport/its/road/action_plan/action_plan_en.htm

  • (3) -   Actions françaises sur la directive européenne ITS.  -  http://www.atec-itsfrance.net/thinktank.cfm ?CODRUB=THINK_id=246

  • (4) - MIT -   *  -  . – Senseable City Lab, portant sur l'expérimentation de mobilités innovantes portées par le numérique.

  • (5) -   Centre d'analyse stratégique. Les nouvelles mobilités dans les territoires périurbains et ruraux.  -  http://www.strategie.gouv.fr/system/files/16_periurbain_2.pdf (2012).

  • (6) -   Centre...

ANNEXES

  1. 1 Annuaire

    1 Annuaire

    ADEME, Agence de la transition écologique

    http://www.ademe.fr

    AFIMB, Agence française pour l'information multimodale et la billetique

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/Presentation-de-l-AFIMB.html

    CERTU, Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions

    http://www.certu.fr

    DGEC, Direction générale énergie et climat, ministère de l'Écologie

    http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Energies-et-Climat-.html

    ETALAB, Ouverture des données publiques

    http://www.etalab.gouv.fr/

    Les pôles de compétitivité

    http://competitivite.gouv.fr/accueil-3.html

    Systèmes de transports intelligents

    http://www.transport-intelligent.net

    Les transports du futur (blog), PLASSAT (G.)

    http://www.transportsdufutur.ademetypepad.fr

    La Fabrique des Mobilités

    https://lafabriquedesmobilites.fr

    HAUT DE PAGE

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 93% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Véhicule et mobilité du futur

    (80 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS

    Sommaire

    QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

    1/ Quiz d'entraînement

    Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

    2/ Test de validation

    Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

    Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Véhicule et mobilité du futur

    (80 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS