#

Circuit integre

Circuit integre dans l'actualité

Toute l'actualité


Circuit integre dans les livres blancs


Circuit integre dans les conférences en ligne


Circuit integre dans les ressources documentaires

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 sept. 2021
  • |
  • Réf : E2460

Test des circuits intégrés numériques

La production de circuits intégrés nécessite un grand nombre d'étapes de fabrication, et cela à des échelles nanométriques. Ces procédés n'étant pas parfaits, le test en fin de fabrication a pour vocation de détecter tous les défauts ayant pu apparaître, avant distribution aux clients. Cet article a pour objectif de présenter les concepts de base, et les méthodes et outils utilisés pour discriminer les circuits avec et sans défauts. Il décrit les types de test, les modèles associés aux défauts physiques et les techniques de génération de vecteurs de test. Il est également fait mention des différentes problématiques rencontrées suite à la miniaturisation continue de la taille des transistors et de leurs impacts sur la qualité de la production sont soulignés.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 mai 2022
  • |
  • Réf : E2461

Test des circuits intégrés numériques

Le test des circuits intégrés numériques consiste à détecter en production tous les défauts qui peuvent apparaître pendant ou après la fabrication. Pour y parvenir, il faut s’assurer très tôt, dès la phase de conception, que le circuit possède les caractéristiques requises. Cet article définit les critères de testabilité d’un circuit et expose les différentes techniques de conception en vue du test qui sont mises en œuvre dans l’industrie pour atteindre ces critères. Les techniques et les méthodes décrites s’adressent à tous les niveaux hiérarchiques, du bloc élémentaire au système sur puce en trois dimensions, jusqu'au test des systèmes sur carte.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2020
  • |
  • Réf : E3958

Gestion de l’énergie électrique dans les produits électroniques

Cet article est à l’usage de l’électronicien qui doit s’approprier la conception d’une fonction de gestion de l’énergie électrique, autrement que par un régulateur linéaire de tension. La notion de convertisseur de tension à découpage est usuelle en électronique de puissance et cette notion a largement diffusé en électronique générale. Pour autant, l’objet de l’article est d’attirer l’attention de l’électronicien sur certains grands principes et les outils associés pour comprendre les convertisseurs à découpage continu-continu de manière plus globale, imaginer la transposition de topologies à des niveaux de faible de puissance ou aborder le dimensionnement d’un convertisseur avec la vision d’un électronicien de puissance.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 avr. 2014
  • |
  • Réf : 0443

Arrêté intégré : lire et comprendre

L’arrêté du 2 février 1998, ou plus souvent appelé « arrêté intégré » fixe le cadre général des dispositions techniques régissant les conditions d’exploitation et d’aménagement d’une installation classée relevant du régime de l’autorisation préfectorale. Il sert de base à la rédaction des arrêtés préfectoraux d’autorisation d’exploiter.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 mai 2012
  • |
  • Réf : 0630

Comment protéger une innovation qui ne fera pas l’objet d’un dépôt de brevet ?

Vous avez identifié une innovation, mais la voie du brevet n’est pas envisagée notamment pour les raisons suivantes :

  • soit l’innovation n’est pas un objet brevetable (il ne s’agit pas d’une solution technique à un problème technique) ;
  • soit vous préférez que l’innovation ne soit pas divulguée aux tiers.

Vous souhaitez donc savoir :

  • s’il existe des protections alternatives à la protection par brevet ;
  • si la voie du secret est envisageable ou recommandée.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 13 nov. 2012
  • |
  • Réf : 1069

Intégrer de la littérature grise dans une veille scientifique et technique

Riche, abondante, parfois difficile à trouver et obtenir, la littérature grise constitue une source de valeur – dans certains cas – indispensable pour la veille scientifique et technique.

La fiche contribuera à une meilleure utilisation des travaux scientifiques et techniques non publiés ou non commercialisés, en particulier conférences, rapports, mémoires et working papers.

Elle abordera également plusieurs questions en lien avec l’intégration de la littérature grise dans un dispositif de veille scientifique et technique :

  • Que veut dire ce terme peu connu ?
  • Quand intégrer des conférences, rapports, mémoires ou working papers dans un dispositif de veille ?
  • Y a-t-il des différences selon les domaines ou thématiques ?
  • Comment évaluer la qualité de ce type de documents ?
  • Où chercher/trouver ces documents ?
  • La littérature grise est-elle libre de droit ?

Toutes les clefs pour maîtriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !