Tout savoir sur la connaissance | Techniques de l'Ingénieur | Techniques de l'Ingénieur
#

Connaissance : définition et propriétés

Ensemble des notions apprises dans un domaine précis.

Connaissance dans l'actualité

Toute l'actualité


Connaissance dans les livres blancs


Connaissance dans les conférences en ligne


Connaissance dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2012
  • |
  • Réf : H3740

Systèmes à bases de connaissances

de connaissances. Les trois grandes approches (symbolique, connexionniste et statistique) sont à la base... des systèmes actuels. La conception de systèmes à bases de connaissances (SBC) capables de réaliser... . De tels systèmes nécessitent en particulier un mode de représentation adéquat des connaissances utiles... ainsi que des mécanismes efficaces d'exploitation de ces connaissances ou de raisonnement. L'intelligence artificielle...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2002
  • |
  • Réf : H3744

Extraction de connaissances à partir de données (ECD)

bases  » (KDD), que nous appelons en français « extraction de connaissances à partir de données » (ECD... ). Le «  data mining  » est l’un des maillons de la chaîne de traitement pour la découverte des connaissances... mining  » est le moteur. Le «  data mining  » est l’art d’extraire des connaissances à partir de données... du «  data mining  », est alors vue comme une ingénierie pour extraire des connaissances à partir de données...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 juil. 2019
  • |
  • Réf : IN401

Fédérer des équipes transculturelles par l’usage d’un dessin structuré

L’usage d’un dessin structuré est un outil de conduite du changement puissant pour fédérer des équipes internationales et multiculturelles. L’élaboration collective puis le partage récurrent du dessin structuré en font un objet médiateur source de narrations multiples. Le dessin facilite la transformation et la collaboration transversale en environnement complexe et multi-acteurs. La pratique du...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 févr. 2012
  • |
  • Réf : 0664

Comment transmettre l’expérience et les connaissances acquises ?

La transmission de l’expérience acquise au cours d’un projet ou au cours d’une carrière professionnelle est une étape extrêmement importante car son efficacité sera prépondérante sur la réactivité de résolution d’un développement ultérieur.

Le terme « transmission de l’expérience » peut regrouper plusieurs cas de figure nécessitant des méthodes différentes. En effet, capitaliser l’expérience accumulée à la fin d’un projet ne se fait pas de la même manière que procéder au remplacement d’un poste de développement. L’objectif de cette fiche, non exhaustive, est de vous éclairer sur diverses stratégies pour, au mieux et en fonction du contexte, transmettre l’expérience.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 15 déc. 2015
  • |
  • Réf : 1366

Comment intégrer la gestion des connaissances dans le système de management de la qualité ?

Dans les versions précédentes du référentiel de management par la qualité ISO 9001, il nous est demandé de nous assurer que le personnel ayant une incidence sur la conformité aux exigences relatives au produit soit compétent sur la base de sa formation initiale, professionnelle ainsi que du savoir-faire et de l’expérience. Nous partons ici d’un principe plus tout à fait vrai, qui dit que les ressources humaines restent dans une entreprise sur une période longue et font évoluer leurs compétences dans cette même organisation.

Or, force est de constater que nous ne passons plus notre carrière dans une seule et même entreprise. Au contraire, nous sommes invités, une fois une période passée, à évoluer dans d’autres secteurs, d’autres activités.

Cependant, lors de notre passage dans une entreprise, nous avons accumulé de la compétence technique et managériale, ainsi que de la connaissance institutionnelle, qui souvent quittent ses murs lorsque nous la quittons. La nouvelle version de l’ISO 9001:2015 se propose de réduire les effets de ce phénomène en nous invitant à développer des pratiques qui permettent que la connaissance de l’entreprise reste dans cette même entreprise après notre départ. Une bien belle volonté, mais comment procéder ?

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juin 2015
  • |
  • Réf : 1500

Comprendre l’approche bayésienne dans le cadre de la métrologie

Vous disposez d’un élément à mesurer/analyser : cet élément peut être une cale étalon, une solution étalon, un matériau de référence, une source étalon d’un radionucléide… ou un échantillon inconnu (prélevé au sein d’un lot, d’une série, d’une production…).

Vous vous intéressez à une propriété mesurable de cet élément. Cette propriété d’intérêt pourrait être « définie à un niveau de détail suffisant pour être raisonnablement représentée par une valeur vraie par essence unique » (guide ISO/CEI 98-4 : 2013).

Avant de réaliser la mesure de cette propriété d’intérêt, vous avez déjà une connaissance « a priori » de la valeur de mesure attendue, soit par des mesures antérieures de ce même mesurande (un étalon mesuré périodiquement…), soit par des mesures antérieures d’éléments similaires (lots antérieurs réalisés dans les mêmes conditions de production avec un processus sous contrôle…), soit par des résultats de codes de calculs ou de simulation numérique…

Cette fiche présente simplement comment l’approche bayésienne permet de prendre en compte cette connaissance « a priori » lors de l’estimation de la valeur vraie du mesurande et de l’incertitude associée à cette estimation. Elle montre également l’intérêt de la prise en compte de ces informations « a priori » et les limites de cet exercice.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !